RMC Sport

Montpellier, la belle affaire

-

- - -

Victorieux 29-27 chez les Allemands de Rhein-Neckar Löwen en quart de finale aller de la Ligue des champions, les champions de France ont pris une option aussi belle qu’inattendue sur les demi-finales.

L’Arena peut rêver des demi-finales de la Ligue des champions. Samedi prochain dans l’enceinte montpelliéraine, les Héraultais retrouveront les Allemands de Rhein-Neckar Löwen avec deux buts d’avance. Victorieuse 29-27 ce dimanche à Mannheim en quart de finale aller, l’équipe de Patrice Canayer a fait un grand pas vers le dernier carré européen. Un exploit ? « On pourra le dire ça si on se qualifie, tempère le coach de Montpellier. On a fait un très beau match, mais il reste le retour. Après la rencontre, j’ai dit à mes joueurs que cette équipe de Löwen était allée gagner à Kiel. Elle est donc capable de s’imposer à Montpellier. Le match retour sera très ouvert. Ce sont les quarts de finale de la Ligue des champions, pas la Coupe Walt Disney ! Si on veut avancer dans cette compétition, on a intérêt à être bon. »

Canayer : « Ce n’est pas la Coupe Walt Disney !

A Mannheim, ses hommes ont répondu présents. Face à une formation allemande en grande forme et actuellement troisième de son championnat, Montpellier se présentait pourtant sans de nombreux joueurs majeurs de son effectif. Une hécatombe de blessés qui n’empêche pas les partenaires des frères Karabatic de débuter idéalement la rencontre. En menant rapidement au score, Montpellier fait douter son adversaire, avant de fléchir avant la pause (12-9 pour les Allemands). Mais grâce notamment à l’excellent travail de Luka Karabatic et Vid Kavticnik, les champions de France reviennent dans le coup après la pause pour s’imposer finalement avec deux buts d’écart. Un scenario idéal qui demande confirmation le week-end prochain. « On a fait 50% du chemin, observe Patrice Canayer. Le bras de fer n’est pas fini et le match retour à Montpellier s’annonce passionnant. »