RMC Sport

Onesta fustige les mercenaires...

-

- - -

Interrogé sur le Qatar qui cherche à naturaliser un maximum de joueurs étrangers (dont déjà un Français, en attendant un second, l’ancien international Bertrand Roiné) afin de bien figurer lors du Mondial de hand qu’il organisera en 2015, Onesta a eu la dent dure envers ceux qui cèdent à la tentation. « Pour moi, c’est trop facile de dire qu’on est un citoyen du monde et chercher à profiter de tout, a déclaré le sélectionneur tricolore. Il y a des gens qui changent de nationalité pour protéger leur pognon. D’autres pour aller en chercher. Aller travailler à l’étranger peut relever d’une mobilité nécessaire. Prendre la nationalité d’un pays, se mettre au garde-à-vous devant un nouvel hymne et porter de nouvelles couleurs, ce n’est pas l’idée que je me fais du lien à mon pays. Mais il semblerait dans ce monde que tout s’achète… »