RMC Sport

PSG-Dunkerque : le soir du putsch ?

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Dunkerque se déplace ce jeudi (20h45) dans la salle du PSG pour le choc de la 20e journée de D1. Leader avec un point d’avance sur le club de la capitale, champion en titre, l’USDK croit à l’exploit.

C’est un grand classique de l’histoire du sport. Le petit face au gros. Le pauvre contre le riche. En l’occurrence Dunkerque opposé au PSG. En tête du championnat de France de handball, le club nordiste se déplace chez le géant de la capitale ce jeudi (20h45) lors de la 20e journée. Avec un point d’avance et un budget trois fois inférieur (4,6 millions d’euros contre 13,5 millions d’euros). Deuxième de D1 la saison passée, l’USDK aperçoit désormais le premier titre de son histoire à l’horizon. Presque à portée de main. Eliminés de toutes les coupes nationales et européennes, les Dunkerquois ont bien l’intention d’aller le cueillir. Paris ou pas Paris.

« On en parle entre nous, mais on essaie d’être humble par rapport à ça, résume le gardien Vincent Gérard. On n’a qu’un point d’avance, on va se déplacer chez le PSG, on va encore à Montpellier, à Toulouse, donc la route est encore très longue ». Elle s’annonce surtout périlleuse face aux partenaires de Daniel Narcisse et Mikkel Hansen. Malgré un exercice en dents de scie, les stars parisiennes restent redoutables. Et logiquement redoutées dans leur antre de Pierre-de-Coubertin.

David contre Goliath

« Si on compare les moyens et les joueurs de chaque équipe, on peut dire que c’est David contre Goliath, image le coach Patrick Cazal. On a vu que l’histoire permettait toujours au plus petit d’avoir ses chances. Donc on les défendra avec nos armes. » Malgré la défaite in-extremis contre Nantes la semaine passée, le moral est au beau fixe au sein du club putschiste. Forts de leur succès 25-21 à l’aller, les leaders du classement savent comment enrayer la machine PSG.

« On réussit à les titiller au niveau de la force collective, de l’état d’esprit du groupe, observe le demi-centre Bastien Lamon. On en a perdu très peu et je pense que c’est ce qui fait aujourd’hui la régularité dans le championnat. Ça nous met relativement au même niveau que Paris. On espère ne pas s’essouffler jusqu’à la fin et savoir tenir jusqu’au bout même si ce serait pour nous un superbe exploit ». Un exploit qui se joue en grande partie ce jeudi soir.

A lire aussi :

>> Toute l'actualité du handball

Alexandre Jaquin avec Jean Bommel et à Dunkerque