RMC Sport

Asloum : « Travailler dur pour exister aux JO »

-

- - -

A près de six mois des Jeux Olympiques de Londres, les athlètes sont soit en préparation, soit dans l’attente d’une qualification. Membre de la Dream Team RMC, Brahim Asloum raconte comment les Jeux sont arrivés dans sa vie, jusqu’à sa victoire à Sydney. « J’ai commencé assez tard, vers 14 ou 15 ans. J’ai vu les JO d’Atlanta quand je débutais, et inconsciemment, je me suis dit que c’était ça que je voulais faire. Pendant les 4 ans qui ont suivi, j’ai travaillé dur pour pouvoir exister aux JO. Première difficulté : la qualification. Car elle est aussi importante que la participation en elle-même. Une fois mon ticket pour les JO en poche, mon objectif était de faire un podium. Après, la couleur de la médaille, je ne le savais pas encore… Quelle performance j’allais faire ? Tout ce que j’ai accompli en amont, je l’ai fait en imaginant que mes adversaires allaient faire une bonne préparation. Et ça m’a sauvé, puisque j’ai décroché l’or… »