RMC Sport

Beigbeder : « A nous de montrer qu’on peut gagner »

Annecy 2018 s'apprête à dérouler le tapis rouge aux membres du CIO

Annecy 2018 s'apprête à dérouler le tapis rouge aux membres du CIO - -

Alors que la commission d’évaluation du CIO débarque ce mardi en Savoie pour une visite de quatre jours, le président d’Annecy 2018 estime que la candidature française est de nouveau d’aplomb après les soubresauts de fin d’année.

Charles Beigbeder, êtes-vous stressé avant cette visite du CIO ?
On s’est très bien préparés, on est professionnels mais cool. La commission d’évaluation est une équipe compétente (1) qui vient vérifier qu’on est capable d’organiser les Jeux d’hiver chez nous. On l’a déjà fait dans le passé, et on organise fréquemment des grandes compétitions sportives sur ce territoire. Cette visite n’est pas quelque chose d’incroyable pour nous. On se sent très capables. Ça peut être intimidant de recevoir le CIO parce qu’il y a 16 présentations magistrales à effectuer devant des experts, en anglais, donc il faudra être bien rodés. Ils vont aussi nous juger sur notre capacité à organiser ce petit événement, il ne faudra pas être en retard, faire partir les cars à l’heure, que tout soit pro. Il faudra rassurer.

La candidature est de nouveau sur les rails après les soubresauts de ces dernières semaines ?
Il y a eu un changement de gouvernance, qui aura été finalement renforcée. On veut démontrer qu’on a la capacité de rebondir. Le pire pour le CIO, c’est d’avoir une équipe tétanisée par les problèmes. Nous, on trouve des solutions. On va travailler sept ans avec eux, il y aura des vicissitudes. Ce ne sera pas un long fleuve tranquille.

L’échec de Paris 2012 va-t-il servir Annecy 2018 ?
Après la visite, on va entrer dans une phase de vente active de notre produit. On a pris des experts internationaux qui auront pour mission de convaincre les membres du CIO. Andrew Craig et Nick Varley vont nous aider à préparer les shows à venir. Paris était favori, là on est challenger, à nous de montrer qu’on peut gagner.