RMC Sport

Carron en pole pour Annecy 2018

Reçu jeudi par la ministre, René Carron parait tenir la corde pour devenir le patron d'Annecy 2018

Reçu jeudi par la ministre, René Carron parait tenir la corde pour devenir le patron d'Annecy 2018 - -

L'ancien président du Crédit Agricole a déjeuné jeudi avec la ministre des Sports, Chantal Jouanno, toujours à la recherche d'un patron pour la candidature savoyarde qui se transforme en GIP, lundi.

L'ancien président du Crédit Agricole a été longuement reçu à déjeuner jeudi par Chantal Jouanno au ministère des Sports, à Paris. Après les refus de Jean-Louis Borloo, Guy Drut et Jean-Claude Killy, la piste menant à René Carron pour le poste de président du Groupe d'Intérêt Public semble désormais la plus chaude. Joint par RMC SPORT, Carron, qui a quitté les batiments de l'avenue de France par une porte secondaire, s'est refusé au moindre commentaire soulignant simplement que c'était « à la ministre de communiquer ». Interrogé, Christian Monteil, le président du conseil de surveillance d’Annecy 2018 et du Conseil général de Haute-Savoie s’est montré plus disert : « La transformation des statuts de l’association en GIP indique une prise de responsabilité de l’Etat. Il parait logique que ce soit une personne proposée par les services du ministère. Par contre il parait difficile à ce que ce soit un membre du conseil de surveillance. » Une déclaration qui exclurait de facto Denis Masseglia, le président du CNOSF, dont le nom circule ces dernières heures pour prendre la tête du GIP. Questionné sur l’hypothèse menant à René Carron, Monteil a botté en touche : « Je ne peux et ne veux pas me prononcer. »