RMC Sport

Coronavirus: le CIO maintient les Jeux olympiques de Tokyo

Le Comité international olympique ne dévie pas de sa route et confirme ce mardi qu’en l’état, les Jeux olympiques de Tokyo (Japon) auront bien lieu cet été (à partir du 24 juillet). "Aucune décision radicale n'est nécessaire à ce stade", écrit le CIO en dépit de la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus.

Un communiqué pour rien. C’est l’impression laissée par le dernier bulletin d’information diffusé par le Comité international olympique (CIO), après la réunion de sa Commission exécutive ce mardi. Il était pourtant très attendu après le report de l’Euro 2020 et de la Copa America, deux compétitions majeures de football, pour cause de coronavirus

Droit dans ses bottes, le CIO maintient sa ligne coûte que coûte et continue à affirmer que les Jeux olympiques de Tokyo auront lieu cet été, en dépit de la crise sanitaire qui secoue plus que jamais le monde entier. S’il affirme que la propagation du coronavirus "a également un impact sur la préparation" des JO, le CIO maintient le cap.

Le CIO pousse les athlètes à "continuer de se préparer"

Pas de changement direction, le maintien des compétitions est la priorité à ce jour. "Le CIO reste pleinement attaché aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, et avec plus de quatre mois avant les Jeux, aucune décision drastique n'est nécessaire à ce stade; et toute spéculation à ce moment serait contre-productive", martèle le Comité international olympique.

Le CIO reste confiant quant au maintien des épreuves qui débuteront, si la situation sanitaire le permet, le 24 juillet prochain. L’instance internationale appelle les athlètes du monde entier à poursuivre leur travail de préparation en ce sens dans les prochaines mois, et à "continuer de se préparer du mieux qu’ils peuvent".

Le Premier ministre japonais confiant

Concernant les qualifications olympiques, dont certaines ont été reportées jours, parfois jusqu’en juin, le CIO constate qu’à ce jour, "57% des athlètes sont déjà qualifiés pour les Jeux olympiques". Pour les 43% de places restantes, "le CIO travaillera avec les fédérations internationales afin d’apporter les modifications pratiques nécessaires à leurs systèmes de qualification respectifs". 

Samedi, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a de nouveau assuré que Tokyo accueillerait les JO comme prévu. Les Japonais sont plus sceptiques que leurs dirigeants. Selon un sondage, réalisé auprès de 1000 personnes, publié par l’agence de presse Kyodo, 69,9% des Japonais interrogés doutait de la capacité du pays à accueillir les Jeux olympiques cet été. 

QM