RMC Sport

Costantini : « La France doit terminer deuxième du groupe ».

Daniel Constantini

Daniel Constantini - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Daniel Costantini est revenu sur la défaite de l’équipe de France face à l’Islande (30-29). Pour l’ancien sélectionneur des Bleus, la bande à Nikola Karabatic n’a pas de quoi être inquiète. Mais attention quand même.

Daniel Costantini, membre de la Dream Team RMC Sport, explique son point de vue sur la défaite de la France face à l’Islande. Pour lui, les Islandais ont fait le match de leur vie. « Aucun Français n’a l’air abattu. Jérôme Fernandez a réalisé un grand match avec 9 buts sur 10 tirs. C’est presque son record en équipe nationale. Mais il prend deux minutes à quelques secondes de la fin pour un geste d’humeur qui coûte cher. En fin de match, on se retrouve en infériorité numérique. Les Islandais ont réalisé un grand match. Ils sont très heureux. Les Experts ne me semblent pas être démoralisés par cette défaite. C’est peut-être un épiphénomène. Si on bat la Suède dans deux jours et qu’on finit deuxième de la poule, on aura toutes nos chances en ¼ de finale. Dans la compétition olympique, les ¼ de finale sont des matchs décisifs. Que vous arriviez premier ou quatrième, vous avez le risque de vous faire sortir sur un seul match. Les Islandais sont regonflés puisqu’il y a longtemps qu’ils n’avaient pas battu les Français en match officiel. C’est chose faite. Toutefois, il n’y a pas d’abattement et de crise de confiance chez les Bleus. Il y aura un dernier match de poule (contre la Suède, ndlr) avant les quarts de finale.

Etre sérieux jusqu’au bout

« Dans deux jours, nous allons jouer la Suède qui n’a qu’une défaite, également d’un but contre l’Islande. Alors, si jamais, nous devions ne pas gagner ce match contre les Suédois, cela voudrait dire qu’on terminerait troisième de la poule. Cette place signifierait que l’on prendrait le second de l’autre poule. Dans l’autre poule, la Croatie a donné une leçon de handball au Danemark (32-21, ndlr). Les Croates sont au-dessus du lot et sont certains de finir premiers. En revanche, la France aimerait éviter la Hongrie et l’Espagne, deux équipes que nous n’aimerions pas rencontrer. Il faudrait terminer deuxième de la poule. Il va falloir resserrer les boulons et gagner le match face à la Suède. Comme cela, le match de ce soir (samedi, ndlr) ne sera qu’un mauvais moment à passer. Les Experts avaient peut-être besoin d’une défaite pour entrer complètement dans le tournoi olympique. »

RMC Sport