RMC Sport

Diniz : « Il fallait que ça explose »

Un peu plus de trois mois après les Jeux Olympiques de Pékin et son abandon au bout d'une trentaine de kilomètre du 50 km marche, Yohann Diniz se livre, et revient sur ce 22 août dernier.

Yohann Diniz : « Trois ou quatre jours avant, j’avais déjà envie de repartir. Je me disais : "Mais qu’est-ce que je fous là ?!!" Je n’avais plus envie. Mentalement, c’était difficile et ça aurait dû péter depuis au moins deux ans. J’étais fatigué par l’entraînement. Il y a aussi eu cette mononucléose qui m’a pas mal fatigué, et cela a été une course contre la montre toute l’année pour rattraper le retard. A un moment, il fallait que ça explose. J’ai toujours gardé beaucoup de choses en moi, et c’est vrai que là j’aurais dû les extérioriser un peu plus. Mon entourage, mon entraîneur n’arrivaient pas à me re-booster. Même ma femme… Elle voyait bien que quelque chose n’allait pas, mais c’était fini. Le ressort était cassé. »

La rédaction