RMC Sport

Dominguez : « Ça dépasse l’entendement »

-

- - -

Novak Djokovic a remporté dimanche l’Open d’Australie, son troisième Grand Chelem de suite, face à Rafael Nadal (5-7, 6-4, 6-2, 6-7, 7-5) au terme d'un superbe spectacle que revit le consultant RMC Sport, Patrice Dominguez.

« Après la finale de Wimbledon entre Federer et Nadal il y a deux ans, on se demandait si on pouvait encore atteindre ce niveau en finale. Il y avait déjà eu une finale dantesque à l’US Open il y a quatre mois entre les deux mêmes joueurs. Ça dépasse l’entendement. Comment arrivent-ils à produire un tel tennis après avoir joué des demi-finales pratiquement aussi longues ? On pensait que Djoko était cuit et finalement, il s’est imposé au prix d’un effort colossal. Je n’avais jamais vu Nadal avec une gueule aussi méchante. Il voulait effacer ces six finales perdues et voulait redevenir le caïd du circuit. Il est passé tout près et cette défaite va lui faire très mal. Il ne peut pas encore évacuer la défaite, c’est trop tôt. Mais on a revu Nadal. Djokovic ne deviendrait-il pas le Nadal de Federer ? Sept finales perdues, ça ressemble aux combats entre Federer et Nadal que Federer ne peut plus gagner. Djokovic est la bête noire de Nadal. Il a les moyens de faire le Grand Chelem. S’il n’y avait pas eu les incidents à Roland-Garros l’année dernière (ndlr : défaite en demi-finale face à Roger Federer alors qu’il était jusqu’alors invaincu en 2011), il avait les moyens de le gagner. »