RMC Sport

Drut : « Je ne m’attendais pas à ça… »

Guy Drut

Guy Drut - -

Membre de la candidature française à l’organisation des JO 2018, Guy Drut n’a pas caché sa déception après le très mauvais score réalisé par Annecy, battue dans les grandes largeurs (7 voix), par Pyeongchang (63) et Munich (25).

Guy Drut, comment réagissez-vous à chaud après la claque reçue par Annecy ?

C’est une douche très, très froide. J’avais toujours dit que ce serait très difficile. Mais après la présentation qui a été objectivement excellente, je pensais à autre chose, à un 2e tour. Mais 7 voix, c’est…. Faut encaisser ! L’écart est beaucoup plus large que je ne l’imaginais.

Comment expliquez-vous cette défaite ?

Mais ce n’est pas nous qui avions perdu, c’est la Corée du sud qui a gagné parce que ce n’était pas possible autrement. Ils avaient un très bon dossier. Il y a nettement moins de romantisme dans leur dossier, mais il n’y a pas de faute. C’était le tour de l’Asie. Je le répète, ce n’est pas une défaite de la France, mais une victoire de la Corée. Depuis six mois, la candidature française a fait un sans-faute. Il n’y avait plus de dissensions. Chacun a fait son boulot comme il le fallait.

Peut-on tirer des enseignements de ce revers ?

Se présenter quand on a les meilleures chances de gagner, parce que ça fait quand même plusieurs fois qu’on est candidat. Pendant l’attente qui a précédé l’annonce, je ne vais pas trahir de secret en révélant que plusieurs membres du CIO m'ont dit qu'ils attendaient une candidature d’été de la France. Mais c’est avant tout au président de la République et à celui du comité olympique français (Denis Masseglia) de nous donner leur avis sur cette hypothèse.