RMC Sport

Estanguet : « Restaurer la confiance des athlètes envers le CIO »

Tony Estanguet

Tony Estanguet - -

Elu membre du CIO samedi à Londres, le triple champion olympique Tony Estanguet rejoint Guy Drut et Jean-Claude Killy dans la prestigieuse « maison de l’olympisme ». Une élection qui pourrait le convaincre de mettre un terme à sa carrière sportive.

Tony, que ressentez-vous ?

C’est génial, ces Jeux resteront pour moi très grands. C’était ambitieux de me lancer sur ce défi sportif et sur cette élection, mais j’en rêvais. Depuis deux ans, je bosse comme un forcené, j’ai fait le tour des grands évènements sportifs, je suis allé aux Jeux d’hiver, aux Jeux de la Jeunesse, pour parfaire ma connaissance de toutes les disciplines. Les athlètes français se sont mobilisés autour de ma candidature, ils m’ont vraiment aidé à aller chercher des voix, et à rencontrer sport par sport les athlètes. Je tiens à les associer à mon élection.

Votre médaille d’or vous a-t-elle aidé ?

C’est difficile de savoir d’où viennent les voix, il y a beaucoup d’humilité dans le village olympique, que l’on s’appelle Usain Bolt ou n’importe quel athlète olympique, il y a beaucoup de respect. Il n’empêche, à chaque fois que j’allais rencontrer des athlètes pour essayer de me présenter, dès que je leur disais que j’avais trois médailles d’or, forcément, ça a compté. Dans les derniers jours, ça m’a aidé.

Que s’est-il passé, pourquoi ces réclamations de certains pays ?

On sait que des athlètes sont allés au-delà des règles de la candidature, ils ont été disqualifiés par le CIO. Il a fallu attendre la commission exécutive du CIO qui s’est réunie ce matin. Ce n’était pas évident de faire campagne parce qu’on n’avait pas le droit de faire grand-chose.

Que vous apprêtez-vous à faire au CIO ?

J’arrive avec ma jeunesse, je ne vais pas révolutionner la maison. Je veux insister sur le fait que c’est important de garder le contact avec les athlètes, beaucoup d’entre-deux sont méfiants envers le CIO parce qu’ils ont le sentiment que les membres du CIO sont loin du terrain. Mon objectif est de restaurer cette confiance.

Quel est votre avenir ?

J’ai toujours essayé de rester proche de mes engagements. Je ne voulais pas décider ici à chaud. Je vais m’y tenir, mais c’est évident que cette élection comptera dans ma décision. Je veux être disponible et avoir la disponibilité pour m’engager.