RMC Sport

Ewanjé-Epée : « Un choix qui privilégie la médaille »

Maryse Ewanjé-Epée

Maryse Ewanjé-Epée - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Maryse Ewanjé-Epée n’approuve pas la décision du Français de ne pas doubler 100-200m aux JO de Londres. Elle confirme cependant la vraie chance de médaille sur le demi-tour de piste pour le sprinteur.

Sauf revirement exceptionnel, Christophe Lemaitre ne participera pas à l’épreuve reine des Jeux Olympiques de Londres. Le Français a choisi de privilégier le 200m. Une décision que Maryse Ewanjé-Epée, membre de la Dream Team RMC Sport, ne comprend pas. « Je suis forcément déçue parce qu’il y a malgré tout quelque chose à jouer. Encore une fois, une chance de finale olympique, cela ne se boude pas et particulièrement quand on a 20 ans. Le dernier Français à s’être distingué sur la distance reine, c’est Hermann Panzo et cela remonte maintenant à quelques années (JO 1980, ndlr). On avait vraiment envie de voir Christophe Lemaitre sur les deux distances. Pour moi, faire trois courses en deux jours et avoir un peu de temps de repos avant le 200m, ce n’est pas particulièrement épuisant. Je trouve qu’il aurait été intéressant qu’il teste la piste, avec des conditions climatiques qui peuvent être changeantes. Et puis, aller tout simplement sentir ses marques sur la piste. Si on compare avec la natation, un nageur est capable d’aligner 100, 200 et 4x100m sans se poser de questions. »

« Il y a un vrai choix de fait. Un choix qui privilégie la médaille et la chance de podium sur 200m. A mon sens, ce choix peut lui mettre beaucoup plus de pression. C’est à la fois plus de responsabilités mais aussi plus de fraîcheur. Personnellement, je regrette ce choix. Pour l’instant, nous n’avons pas encore le niveau international suffisant pour pouvoir se permettre de jouer sur tous les tableaux. Christophe Lemaitre est un futur grand de la discipline et il devrait commencer à se mettre dans un état d’esprit à l’américaine. C'est-à-dire s’aligner partout. S’il se prend une « tôle » sur le 100m, et bien cela le motivera encore plus pour le 200m. Il faudrait qu’on arrive à avoir cet état d’esprit. Cela viendra peut-être. »

Le 100m en cas de plusieurs forfaits

« Je n’aime pas ce genre d’idées. En gros, on nous dit, s’il y a trois Américains qui se cassent une patte et deux Jamaïcains qui ne trouvent pas le stade, Christophe Lemaitre fera le 100m. C’est dommage. Je ne pense pas que cela soit du bluff. Effectivement, s’il y avait une médaille à jouer, il ferait le 100m. Mais qui peut dire aujourd’hui qu’il n’aura pas de médaille ? Rien n’est jamais écrit. Quand on est frais, qu’on a 20 ans et des jambes de feu, je trouve dommage de ne pas aller chercher quelque chose sur le 100m. »

RMC sport