RMC Sport

Filles de Chine, sœurs de France

Yi Fang Xian

Yi Fang Xian - -

Xue Li et Yi Fang Xian représentent la France dans le tournoi de tennis de table qui débute ce samedi (1er tour à partir de 11h15). Ces deux Chinoises naturalisées sont tombées amoureuses de l'Hexagone.

Excellence. C'est le mot de la langue française préféré de Yi Fang Xian, qui entre en lice samedi à 15h15 dans le tournoi de tennis de table. « Au début, je trouvais ce mot long. J'avais du mal à allonger (sic) », se souvient la tête de série numéro 33. Arrivée en France en 1997, naturalisée en 2005, elle s'est trouvée au passage une sœur qui ne devait pas la suivre dans l'aventure France : Xue Li. Elle raconte : « Je suis arrivée en France pour être partenaire d'entraînement et j'ai eu une très grande chance. Je suis tombée dans une famille française à Niort avec tout ce que ça implique comme relations, échanges. Avec le temps, j'ai aimé la France, j'ai appris la culture française. Avant d'être naturalisée en 2008. Et maintenant, je pars en vacances avec toute cette famille. »

La partie sera très compliquée pour les deux Tricolores dans l'enfer d'un tableau où les Chinoises font la loi mais où leurs anciennes compatriotes s'essaiment, comme elles, dans d'autres pays que l'Empire du Milieu. Xian (34 ans) et Li (27 ans) habitent à l'Insep et ne se séparent presque jamais. Xian est fine et élancée avec un visage en ovale, timide aussi, tandis que Li est bavarde, plus petite et plus ronde avec de bonnes joues rebondies. « Je suis un peu gourmande avoue Li. J'aime bien la tradition française des repas comme à Noël. On reste très longtemps sur la table (sic) et on parle de la vie, du futur. Ca me touche énormément. »

On la surnomme Chouchou

Si leurs physiques sont différents, toutes les deux ont le même style de jeu derrière la table de « ping ». Ce sont deux défenseuses qui remettent tout ce qui passe à leur portée. Si leur français est presque impeccable, elles continuent de s'exprimer en chinois lorsqu'elles se retrouvent toutes les deux. Un petit cœur doré autour du cou, « Chouchou », comme on surnomme Xue Li, a plus de chance que sa copine de bien figurer dans le tournoi olympique. Tête de série numéro 32, elle peut espérer atteindre un 3e tour même si elle rêve de la médaille. « Moi, mon expression préférée, c'est « aide-toi et le ciel t'aidera ». Je travaille et après il peut arriver quelque chose que tu n'attends pas. » Un excellent choix.

M.M.