RMC Sport

Hollande a reçu les héros de Londres

François Hollande s'est offert un bain de foule très sportif lundi à l'Elysée

François Hollande s'est offert un bain de foule très sportif lundi à l'Elysée - -

Médaillés olympiques et paralympiques ont été accueillis ce lundi midi au palais de l’Elysée. Impression inédite pour les nouveaux ou de déjà-vu pour les habitués. Reportage.

C’est devenu une tradition. Après chaque grand rendez-vous sportif, le chef de l’Etat reçoit les médaillés français. Les héros de Londres n’ont pas dérogé à la règle. Ce lundi à mi-journée, médaillés olympiques et paralympiques ont été reçus par François Hollande, accompagné de la ministre des Sports, Valérie Fourneyron.
Il y avait les bizuths, comme la vététiste Julie Bresset. « Je n’ai pas l’habitude de sortir la robe, mais j’étais contente d’être bien habillée pour l’occasion, c’est une fierté, pour moi et pour mon entraîneur », a déclaré la médaillée d’or olympique et récente nouvelle championne du monde, qui s’est dite éblouie par les lustres du palais présidentiel. Il y avait aussi les stars comme Teddy Riner, doré à Londres chez les +100kg, que l’on a encore vu à l’aise (une constante chez le colosse, en n’importe quelle circonstance), discuter en chemise blanche et veste noire.

Les Experts en retard sur l’horaire

Habitués des lieux depuis une dizaine d’années, les Experts ont débarqué parmi les derniers… après l’heure prévue pour le discours de François Hollande (!), dans leurs vestes grises.
Bien plus à cheval sur l’horaire que les handballeurs, Assia El-Hannouni, auteur du doublé 200-400m aux Paralympiques, a pu apprécier la résidence du président de la République. Elle y a retrouvé la ministre des Sports qu’elle avait déjà rencontrée à Londres. Après les mots du locataire de l’Elysée, un buffet était prévu, suivi de la photo officielle. « Jamais nous n'avons eu une photo d'un si beau gouvernement », a plaisanté François Hollande. Le locataire de l’Elysée a aussi posé en compagnie des nageurs. Les « grands » Alain Bernard et Yannick Agnel, qui encadraient le groupe, ont pris soin de s’installer une marche en dessous du locataire de l’Elysée.

Les basketteuses de Céline Dumerc, argentées, ont ensuite mitraillé l’hôte en majuscule avec leurs smartphones. Le clap de fin pour tous les protagonistes de Londres 2012.

Le titre de l'encadré ici

Valides et paralympiques, enfin réunis à l’Elysée|||

C’est l’histoire dans l’histoire. Celle de la réunion pour la première fois des athlètes des JO et des Jeux paralympiques au palais de l’Elysée, où François Hollande a reçu lundi tous les médaillés de Londres. Le judoka Teddy Riner a pu côtoyer Assia El-Hannouni, la reine du sprint tricolore, auteur du doublé 200m-400m chez les malvoyants. « On fait du sport et pas des sports différents, c’est tout à fait normal », explique le champion des +100kg. « C’est un geste fort parce que ça nous permet d’être considérés comme des athlètes avant tout », répond la Française. « J’ai reçu beaucoup de messages de soutien de la part des sportifs des paralympiques avant et après ma course, raconte le céiste Tony Estanguet, porte-drapeau en 2008. Du coup, j’ai éprouvé beaucoup de plaisir à suivre leurs médailles. » Et ce n’est pas Céline Dumerc, capitaine courage du basket féminin argenté à Londres, qui dira le contraire. « Ça s’appelle du sport tout simplement, qu’on soit valide ou pas on se bat pour la médaille. » Et El-Hannouni de conclure en paraphrasant le chef de l’Etat : « Comme il dit, c’est le changement ».

Louis Chenaille (avec N.J., P.T.)