RMC Sport

Hurtis confiante dans le relais féminin

La sprinteuse tricolore a bon espoir de voir le relais 4x100 féminin briller à Pékin, malgré la méforme des autres coureuses.

Les sprinteuses tricolores ne sont pas à la fête cette saison. Leurs chronos en individuel sont beaucoup trop insuffisants aux yeux de Franck Chevallier. Le Directeur Technique National menace désormais de ne pas envoyer de relais 4x100 féminin à Pékin si les chronos ne descendent pas de manière significative, notamment lors du meeting de Paris. Muriel Hurtis, elle, a confiance en ses partenaires.

« C’est vrai que, ces derniers temps, le relais n’a pas été beaucoup travaillé ensemble. Individuellement, par rapport aux autres années, on court moins vite. Il y a beaucoup de filles très jeunes qui arrivent et qui ont besoin d’avoir beaucoup d’expérience. Maintenant, le relais, c’est toujours le suspense, ce n’est jamais gagné d’avance. On peut toujours espérer aller en finale et qui sait, faire une performance intéressante ».

La rédaction