RMC Sport

Jeux paralympiques: un judoka géorgien arrêté après une agression

Un sportif paralympique géorgien a été arrêté lundi au Japon, soupçonné d'avoir gravement blessé un employé de sécurité d'un hôtel de Tokyo lors de sa quarantaine, a-t-on appris lundi de la police et des médias locaux.

Après l'officialisation de l'absence de supporters pendant la compétition et l'impossibilité pour la délégation afghane de se rendre à Tokyo en raison de la prise de pouvoir des talibans à Kaboul, cette affaire vient porter un nouveau coup aux Jeux paralympiques.

Lundi, un sportif paralympique géorgien a été arrêté au Japon, soupçonné d'avoir gravement blesé un employé de sécurité d'un hôtel de la capitale. Le Géorgien de 34 ans est accusé d'avoir fracturé une côte de l'employé en "sautant sur lui et en le poussant à terre" jeudi dernier, a déclaré un porte-parole de la police nippone à l'AFP, sans donner plus de détails. Les médias locaux ont rapporté qu'il s'agissait d'un judoka devant participer aux Jeux paralympiques, dont la cérémonie d'ouverture aura lieu le 24 août à Tokyo.

Vers une disqualification des Jeux pour l'athlète géorgien

L'agression s'est produite après que l'employé de sécurité a rappelé à l'ordre plusieurs sportifs géorgiens à cause du bruit qu'ils faisaient, a écrit l'agence Kyodo, précisant que les sportifs buvaient. Les Géorgiens étaient en quarantaine dans un hôtel près de l'aéroport de Tokyo-Haneda après qu'un membre de la délégation a été testé positif au Covid-19, selon les médias.

Le comité organisateur et le Comité international paralympique n'étaient pas immédiatement joignables pour commenter l'information. L'athlète géorgien devrait être disqualifié et renvoyé dans son pays, ont encore rapporté des médias locaux en citant sans le nommer un responsable de Tokyo-2020.

AFP