RMC Sport

JO 2016, athlétisme : un médaillé éthiopien craint pour sa vie s’il retourne au pays

Feyisa Lilesa

Feyisa Lilesa - AFP

L’Ethiopien Feyisa Lilesa a remporté la médaille d’argent au marathon des JO de Rio 2016 dimanche. Il a ensuite protesté contre son gouvernement et craint désormais d’être "tué ou d’aller en prison" s’il retourne dans son pays.

« J'ai des proches en prison au pays. Si vous parlez de démocratie, ils vous tuent. Si je retourne en Ethiopie, peut-être qu'ils vont me tuer, ou me mettre en prison ». Médaillé d’argent dans l’épreuve du marathon, Feyisa Lilesa a protesté contre son gouvernement lors des JO 2016 à l’issue de la course, en franchissant la ligne avec les bras croisés au-dessus de sa tête, comme s'ils étaient ligotés.

A lire aussi >> JO 2016, football : un joueur allemand s’excuse après voir chambré le Brésil sur le 7-1

« Un millier de personnes ont été tuées »

En conférence de presse, Lilesa a ensuite expliqué son geste: « J'ai fait ce geste contre l'attitude du gouvernement à l'égard des Oromos. Depuis neuf mois, un millier de personnes ont été tuées ». L'athlète envisage de rester quelques temps au Brésil, en espérant obtenir plus tard un visa pour rejoindre le Kenya ou les Etats-Unis.

A lire aussi >> JO 2016 : Lochte assume pour l’affaire du faux braquage

dossier :

Rio 2016

Rédaction avec AFP