RMC Sport

JO 2016 : cerné par la justice, Ryan Lochte présente ses excuses mais maintient une partie de sa version des faits

Ryan Lochte

Ryan Lochte - AFP

Le nageur américain Ryan Lochte et certains de ses coéquipiers déclaraient avoir été agressés. Mais l'enquête policière a démonté leur version des faits. Sur les réseaux sociaux, Lochte a présenté ses excuses, tout en maintenant avoir eu une arme braquée sur lui.

L'affaire des nageurs américains prétendument dépouillés il y a quelques jours à Rio connaît un nouvel épisode. Ce vendredi, Ryan Lochte a évoqué cette embarrassante polémique sur son compte Twitter et a présenté ses excuses. 

Pour rappel, Ryan Lochte, Gunnar Bentz, Jack Conger et Jimmy Feigen ont déclaré avoir été braqués dans les rues de Rio au petit matin par des faux policiers. Mais l'enquête menée par les forces de l'ordre a démontré que les quatre nageurs, en état d'ébriété, ont en fait vandalisé les toilettes d'une station-service et ont été neutralisés par des vigiles. Ils ont remboursé une partie des dégâts et ont quitté les lieux, avant de rendre publique cette histoire de braquage.

A lire aussi >>> JO 2016 : énorme imbroglio autour de l’agression présumée des nageurs américains

« Traumatisant d'avoir un étranger pointant une arme sur vous »

Alors que la justice brésilienne a confisqué son passeport, Ryan Lochte s'est exprimé vendredi sur Twitter. « Je veux m'excuser pour mon comportement le week-end dernier, pour ne pas avoir été plus prudent et franc sur la façon dont j'ai décrit les événements de cette matinée », écrit l'homme aux 12 médailles olympiques.

« C'est traumatisant d'être dehors avec des amis dans un pays étranger - avec la barrière de la langue - et d'avoir un étranger pointant une arme sur vous et vous demandant de l'argent pour vous laisser partir », ajoute Ryan Lochte, qui affirmait dans ses premières déclarations avoir eu une arme pointée sur la tempe. Une version qui diffère un peu de celle de la police, qui indique qu'un vigile, face à la nervosité des nageurs, a bien sorti son arme, mais que ce simple geste a eu pour effet de ramener le calme. Le vigile a ensuite baissé son arme.

A lire aussi >>> JO 2016 : deux nageurs américains interpellés à l'aéroport de Rio

« Une situation qui aurait pu et dû être évitée » 

« Indépendamment du comportement de qui que ce soit cette nuit, j'aurais dû être beaucoup plus responsable dans la façon dont je me suis comporté, et pour cela, je présente mes excuses à mes coéquipiers, mes fans, mes adversaires, mes sponsors et les hôtes de ce grand événement », renchérit Ryan Lochte. Il conclut : « Je suis très fier de représenter mon pays aux Jeux. C'était une situation qui aurait pu et dû être évitée. J'accepte la responsabilité de mon rôle dans ce qui s'est passé et j'ai appris de bonnes leçons. »

N.B