RMC Sport

JO 2016, Natation : Laure Manaudou fière et absolument pas jalouse de son frère

Laure et Florent Manaudou

Laure et Florent Manaudou - AFP

Alors qu’il est déjà médaillé d’argent sur le relais 4x100 nage libre et qu’il doit s’aligner sur le 50m ce jeudi, Florent Manaudou peut compter sur le soutien sans faille de sa sœur Laure lors de ces Jeux olympiques.

Deux champions des bassins dans une même famille mais aucune inimitié. Quand elle est invitée à évoquer son petit frère, Laure Manaudou fait part de sa fierté et de sa volonté que Florent parvienne à la surpasser en nombre de titres olympiques.

« J’ai beaucoup de fierté. C’est vrai qu’il m’impressionne de jour en jour, a déclaré la championne olympique du 400m nage libre aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004 au micro de RMC. Le fait de le voir au plus haut niveau c’était déjà un beau cadeau pour mes parents mon frère et moi et de le voir continuer pendant 4 ans et évoluer aussi avec la natation qui évolue parce qu’il y a d’autres nageurs qui arrivent et c’est difficile donc beaucoup de fierté. »

« Je serai ravie s'il est double champion olympique »

Décrivant un frère avec un esprit de compétition exacerbé et une capacité à bien gérer la pression, l’ancienne nageuse de 29 ans, retraitée depuis 2013, ne se dit pas jalouse des succès de Florent qui a la possibilité de la surpasser lors des olympiades brésiliennes.

« Il y a beaucoup de personnes qui me demandent si je suis jalouse ou si je l’envie, pour moi c’est juste un bonheur de voir que Flo il peut être au-dessus de moi. Il n’y a jamais eu de rivalité entre nous, assure celle qui a engrangé une médaille de chaque métal entre les Jeux olympiques d’Athènes et de Pékin. Je serai ravie s’il est double champion olympique et ce serait une grande fierté pour la natation, pour mes parents et pour tous les proches qui sont autour de lui, son coach aussi qui l’a accompagné et puis pour tout le travail qu’il a fourni aussi. »

la rédaction avec J.R