RMC Sport

JO 2016, natation : Phelps égale un record datant de l’Antiquité

Michael Phelps

Michael Phelps - AFP

Avec sa 12e médaille d’or individuelle conquise aux Jeux olympiques après sa victoire sur 200 mètres papillon, Michael Phelps égale un record vieux de plus de 2000 ans.

Michael Phelps a littéralement plongé dans la grande histoire des Jeux olympiques. Et c’est peu de le dire. En raflant sa douzième médaille d’or individuelle en cinq éditions des JO, le nageur américain égale le record d’un certain Léonidas de Rhodes. Le sprinteur grec a vécu il y a plus de 2000 ans, au IIe avant notre ère. Aux Jeux olympiques de 164, 160, 156 et 152 av. J.-C. il réalise l’exploit de réaliser le triplé aux épreuves de stade (200m), double stade (400m) et course en armes.

Une performance vraisemblablement jamais réitérée dans l’histoire des Jeux olympiques antiques. À Rio, Phelps a encore l’opportunité de battre ce record jusqu’alors destiné à l’éternité. En s’alignant sur le 100m papillon et le 200m quatre nages l’homme aux 25 médailles olympiques peut repousser à nouveau les frontières historiques de l’olympisme.