RMC Sport

JO 2018: un animateur viré pour ses propos graveleux sur une championne olympique de 17 ans

La snowboardeuse américaine Chloe Kim a été sacrée championne olympique de half-pipe, mardi, à PyeongChang

La snowboardeuse américaine Chloe Kim a été sacrée championne olympique de half-pipe, mardi, à PyeongChang - AFP

Patrick Connor, animateur radio sur les ondes de KNBR aux États-Unis, a été viré à la suite de ses propos sexistes sur la snowboardeuse américaine Chloe Kim, médaillée d’or de l’épreuve de half-pipe à PyeongChang.

En décrochant l’or olympique en half-pipe aux JO de PyeongChang, mardi 13 février, la snowboardeuse américaine Chloe Kim est devenue la plus jeune athlète jamais sacrée dans cette discipline (17 ans). Le même jour, le chroniqueur sportif américain Patrick Connor, qui officie sur les ondes de la radio KNBR de San Francisco, a tenu des propos sexistes à l'égard de la sportive d'origine coréenne. La sentence a été immédiate…

"C’est ce que j’aime chez ces lycéennes. Elle est super bonne ! Si elle avait 18 ans, tu n’aurais pas honte de dire que c’est un beau petit c**. Et c’est le cas ! Elle est adorable. Je suis un grand fan de Chloe Kim", s’est lâché l’animateur radio en direct. "Juste pour mémoire, son 18e anniversaire est le 23 avril, et le décompte est en marche bébé", s’est-il enfoncé un peu plus.

Sans surprise, les propos graveleux de Patrick Connor ont offusqué un grand nombre d’auditeurs. La sanction ne s’est pas fait attendre: le directeur des programmes de la radio KNBR a immédiatement licencié l’animateur. Le lendemain, mercredi 14 février, le chroniqueur sportif a tout de même tenu à présenter ses excuses.

"Hier, j'ai tenté d'une façon très bizarre de faire rire les gens. Mais ça n'a pas marché. Mes propos sur Chloe Kim étaient plus qu'inappropriés, ils étaient nuls et grossiers. Je suis vraiment désolé, Chloe. Tu as représenté notre pays avec tant de talent. Je m'excuse auprès de mes collègues et des auditeurs d'avoir été un idiot fini", s’est excusé Patrick Connor.

De son côté, Chloe Kim n’a pas tenu à réagir à la polémique. Très populaire sur les réseaux sociaux, la jeune star américaine du snowboard a préféré savourer sa victoire et remercier ses fans: "Je déteste pleurer mais je vais m'accorder le droit cette fois-ci. Merci à tous pour votre amour! Ravie de ramener l'or à la maison".

VIDEO >> JO 2018 : les éloges de Vaultier à Julia Pereira, médaillée d'argent en snowboard cross

Cédric Rémia