RMC Sport

JO 2021: chambres en ruine, ivresse dans l'avion du retour... Des athlètes australiens pointés du doigt

Des joueurs de rugby et de football australiens, ivres, ont eu un comportment "inacceptable" dans l'avion du retour au pays, après les Jeux olympiques 2021. Par ailleurs, des membres de la délégation australienne auraient saccagé leurs chambres au village olympique.

Ils n'ont rien gagné, mais ils l'ont bien fêté quand même. Comme le rapporte la presse locale, une enquête a été lancée par le Comité olympique australien (AOC) après que la compagnie aérienne Japan Airlines lui a rapporté le comportement "inacceptable" de joueurs des équipes de rugby à 7 et de football dans l'avion du retour vers l'Australie, après les Jeux olympiques 2021.

Le vol en question, qui a eu lieu le 30 juillet, aurait été perturbé par des athlètes fortement alcoolisés. Si de nombreuses disciplines étaient représentées dans l'appareil, le patron de l'AOC a confirmé que les rugbymen et les footballeurs ont assumé "l'entière responsabilité" des incidents.

>>> Les JO 2021 en direct

Des vomissures au village olympique

"Bien qu'il n'y ait eu aucune plainte formelle de la part de la compagnie aérienne, un comportement inacceptable a été porté à notre attention et j'ai directement soulevé le problème avec nos responsables de fédérations, a déclaré Matt Carroll. C'est extrêmement décevant, mais le rugby et le football m'ont tous deux dit qu'un tel comportement n'était certainement pas acceptable dans leur sport et se sont sincèrement excusés auprès de toute l'équipe olympique australienne."

Carroll, qui a promis des "mesures appropriées" pour sanctionner les dérapages à plusieurs milliers de mètres d'altitude, pourrait toutefois avoir d'autres problèmes à gérer.

En effet, des membres des équipes masculines australiennes d'aviron et de rugby (encore) auraient laissé leurs chambres en ruine au village olympique de Tokyo. Certaines pièces seraient endommagées, et les femmes de ménage auraient dû nettoyer de nombreuses vomissures sur place.

Par ailleurs, des sportifs australiens sont accusés d'avoir perturbé le sommeil de compatriotes et d'athlètes d'autres nations lors de beuveries sauvages vendredi et samedi dernier. Le Grand Chelem.

C.C.