RMC Sport

JO 2021: comment participer aux encouragements virtuels pour les athlètes

Tokyo 2020

Tokyo 2020 - AFP

Les Jeux olympiques 2021 de Tokyo (23 juillet-8 août) se déroulant sans spectateurs, l'organisation a installé des écrans géants dans les différentes enceintes sportives pour permettre aux athlètes de recevoir quelques encouragements virtuels, et mettre un peu d'ambiance.

Pas de spectateurs étrangers, pas de public local, pas de proches non plus. Les Jeux olympiques 2021 de Tokyo (23 juillet-8 août) vont débuter cette semaine à huis clos, dans un étonnant silence. Aussi, pour tenter de mettre un peu d'ambiance dans les différentes enceintes, et réchauffer le coeur des athlètes, l'organisation a misé sur un soutien... virtuel.

Comme cela a régulièrement été observé depuis 2020, dans le foot européen, en NBA et ailleurs, des écrans géants ont été déployés dans les différentes infrastructures olympiques.

>>> L'avant-JO 2021 en direct

Des messages écrits, des vidéos d'encouragement, ou des chorégraphies

Des écrans via lesquels les fans du monde entier pourront théoriquement encourager les sportifs en compétition. Avec trois "formats" différents: des messages écrits et postés sur les réseaux sociaux (avec le hashtag #DearAthletes), des vidéos originales publiées avec le même hashtag, ou... des chorégraphies enregistrées sur le rythme du "2020beat", comme l'ont fait dès 2019 les Backstreet Boys avec un enthousiasme déconcertant.

Les meilleures publications seront donc sélectionnées en amont, et diffusées devant les athlètes le jour J. "Le monde a complètement changé en 2020, justifie Tokyo 2020. (...) Ce que nous pouvons faire de notre côté, c'est créer un environnement où les athlètes peuvent se concentrer sur leur compétition en toute tranquillité d'esprit. Cependant, les athlètes ont besoin de plus que cela pour être vraiment inspirés et motivés. Ils ont besoin du soutien et des encouragements de vous tous pour les aider à pousser plus fort et à dépasser leurs limites. Même si les gens ne peuvent pas les observer sur les sites des compétitions, le monde peut se connecter et partager leur passion. Nous sommes donc impatients de transmettre vos messages de soutien et d'encouragement aux athlètes sur les sites olympiques et paralympiques."

C.C.