RMC Sport
en direct

JO de Tokyo 2021 en direct: la Guinée renonce aux Jeux à cause du Covid

Tokyo 2020

Tokyo 2020 - AFP

Les Jeux olympiques de Tokyo 2021 débutent vendredi. Alors que les délégations, et notamment les Bleus, prennent leurs quartiers à Tokyo, les athlètes se préparent à la compétition dans un contexte perturbé par le Covid-19. Suivez toutes les informations dans notre direct.

La Guinée renonce à participer à cause du Covid

La Guinée, qui devait envoyer une petite délégation de cinq athlètes aux Jeux olympiques de Tokyo, a décidé d'annuler sa participation à cause du Covid-19, a annoncé ce mercredi le ministre des Sports.

Une source proche du gouvernement de Conakry a pour sa part évoqué des problèmes financiers pour justifier le renoncement de ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest à deux jours de la cérémonie d'ouverture officielle, vendredi soir.

"En raison de la recrudescence de variants de la Covid-19", le gouvernement, "soucieux de préserver la santé des athlètes guinéens, a décidé avec regret l'annulation de la participation de la Guinée" aux Jeux de Tokyo, a écrit le ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow, dans un courrier adressé au président du Comité olympique guinéen qu'a pu consulter l'AFP.

"Le dossier a été surfacturé, voilà pourquoi le ministère ne peut pas payer", a toutefois dit à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, une source proche du gouvernement, sans plus de détails.

Amber Hill, numéro un mondiale de skeet, testée positive au Covid-19 et forfait pour les Jeux

La numéro 1 mondiale de skeet (tir au plateau), la Britannique Amber Hill, a été testée positive au Covid-19 ce mercredi et abandonne les Jeux olympiques avant même d'avoir pu prendre l'avion vers Tokyo. "Je suis absolument dévastée" a-t-elle commenté sur son compte Instagram, après cinq longues années de préparation.

Shinzo Abe sera absent à la cérémonie d'ouverture

L'ancien premier ministre Shinzo Abe (2012 à 2020) a annoncé qu'il n'assisterait pas à la cérémonie d'ouverture, vendredi 23 juillet. Il était encore en exercice au moment de l'annonce du report et était le principal instigateur de la tenue des JO de Tokyo. À Rio en 2016, il avait donné de sa personne : il s'était grimé en Mario pour vendre la candidature japonaise. Fin 2020, en proie à des ennuis de santé, il avait abandonné son poste.

JO 2021, Handball: Les Bleus s'inclinent contre le Danemark

Après deux victoires, contre le Japon (47-32) et l'Egypte (31-30), l'équipe de france masculine de handball s'incline, 33-28, contre le Danemark, lors de son dernier match de préparation avant son entrée dans le tournoi Olympique de Tokyo contre l'Argentine.

JO 2021, Handball: Guigou incertain contre l'Argentine

Le capitaine des Bleus a été préservé ce mercredi pour le dernier match de préparation des Bleus au Yoyogi National Stadium, la salle qui accueillera les matchs de handball à partir de ce samedi. L’ailier gauche est touché aux ischios-jambiers.

Une blessure sans gravité mais Guigou pourrait être juste pour participer au premier match contre l’Argentine (4h). L’équipe de France s’est incliné 33-28 contre le Danemark dans un match plutôt équilibré malgré le score final. Les Bleus montent en puissance à deux jours du début du tournoi olympique.

NP

JO 2021, Football Féminin: les Pays-Bas cartonnent la Zambie

Le premier gros carton des Jeux olympiques est à mettre à l'actif des Pays-Bas: les Néerlandaises se sont très largement imposées face à la Zambie (10-3), qui disputait son tout premier match dans un tournoi olympique de football féminin.

Les deux équipes ont produit le match le plus prolifique de l'histoire du football féminin aux JO. Malgré le triplé de la jeune capitaine zambienne, Barbra Banda (21 ans), les Zambiennes ont explosé face aux offensives des Oranje. Vivianne Miedema a inscrit un quadruplé.

Un 3e cas de Covid dans la délégation tchèque

Un troisième membre de la délégation tchèque aux Jeux de Tokyo, le pongiste Pavel Sirucek, a été testé positif au coronavirus au Village olympique, a déclaré l'équipe mercredi. "Nous sommes terriblement désolés de la situation", a déclaré le chef de la délégation tchèque, Martin Doktor, alors qu'un joueur de beach-volley, Ondrej Perusic, et un entraîneur de la même discipline, Simon Nausch, ont déjà été testés positif au Covid-19 au Village olympique, ainsi qu'un membre de l'encadrement à la descente de l'avion. Sirucek, 52e au classement mondial, ne participera pas à l'épreuve de tennis de table dont le tirage au sort a eu lieu mercredi.

Lavillenie donne des nouvelles rassurantes

Victime d'une entorse de la cheville gauche à trois semaines des qualifications de la perche à Toyo, le 11 juillet dernier, Renaud Lavillenie a pu reprendre les sauts à l'entraînement. "La cheville réagit plutôt bien, c'est rassurant et encourageant pour les jours à venir", s'est réjoui le champion olympique 2012 sur Instagram.

Riner s'est sérieusement blessé au genou en février

Paris Match révèle des extraits d'un documentaire sur Teddy Riner qui sera diffusé sur France Télévisions. On y apprend que le judoka français a subi une blessure importante au genou il y a cinq mois, alors qu'il préparait les Jeux olympiques de Tokyo. Lors d'un stage au Maroc, le colosse de 32 ans a mal chuté à l'entraînement, à l'issue d'une série de randoris. Il a souffert d'une déchirure du ligament extérieur. Pour se soigner, le double champion olympique a observé trois semaines de repos total, avec deux mois sans faire de judo. "J'ai porté une attèle, suivi la rééducation à la lettre. Il était hors de question que je renonce aux Jeux", explique qui Riner, qui a tenu à garder sa blessure confidentielle.

Teddy Riner est aussi revenu sur cette blessure pour l'AFP: "À ce moment-là, je pensais que je m'étais fait les (ligaments) croisés..., a-t-il aussi confié au terme de la présentation de son documentaire diffusé jeudi par France Télévisions. Je pensais que j'allais prendre sept mois et que c'était foutu. Ça va tellement vite, je me dis putain, ça c'est grave, j'ai mal, j'ai mal, j'ai mal. (...) Je me tiens le genou. Mais (...) je me force à marcher dessus, je remonte sur le tapis et après j'arrête."

"Je fais un premier examen et on me dit ce n'est rien, c'est un petit kyste. Je me dis ça va. Et quand je rentre en France, je repasse des examens et on me dit, non. Et là, le truc que je demande, c'est combien de temps ?, explique le décuple champion du monde. On commence à me dire deux, trois mois. Je dis non, ce n'est pas possible. Je compte sur une chose : toute ma carrière, à chaque fois que j'ai eu des blessures, quand on m'annonce quatre semaines, en général en deux semaines je suis guéri."

JO 2021, Football Féminin: le Brésil facile contre la Chine

Le Brésil s'impose facilement, 5-0, contre la Chine lors de la seconde journée du groupe F dans le tournoi Olympique de Football Féminin à Tokyo. Marta s'est offert un doublé à la 9e et 74e, Debinha (22e), Andressa (80e) et Beatriz (89e) sont les buteuses Brésiliennes.

L'autre rencontre du groupe oppose les Pays-Bas à la Zambie, coup d'envoi à 13h heure française.

JO 2021, Football Féminin: la Suède crée la surprise en écrasant les États-Unis

Cela faisait 43 matchs que les États-Unis n’avaient plus perdu. Les championnes du monde en titre ont débuté de la pire des manières les Jeux olympiques de Tokyo, avec une large défaite face à la Suède (3-0). La sélection suédoise a surclassé les Américaines, en se procurant beaucoup plus d’occasions, notamment en première période.

Le doublé de Blackstenius et le but de Hurtig permettent donc à la Suède de créer la première grande sensation de ce tournoi féminin. Les Américaines de Megan Rapinoe, qui n’avaient encaissé que 5 buts lors des 27 derniers matchs, vont devoir réagir. Après avoir perdu contre leur bête noire - la Suède les avait éliminées en quart de finale des JO de Rio en 2016 -, elles vont affronter la Nouvelle-Zélande samedi.

JO 2021, Football Féminin: Les premiers résultats

Alors que la cérémonie d'ouverture aura lieu vendredi à 13h heure française, les premières épreuves des Jeux olympiques de Tokyo débutent aujourd'hui avec notamment le tounoi de football féminin.

La Grande-Bretagne s'impose 2-0, contre le Chili, lors du premier match du tournoi Olympique de Tokyo.

JO 2021, Softball: les premiers résultats

Alors que la cérémonie d'ouverture aura lieu vendredi à 13h heure française, les premières épreuves des Jeux olympiques de Tokyo débutent aujourd'hui avec notamment le Softball.

Le Japon, pays hôte s'impose largement, 8-1, contre l'Australie. Le Canada s'impose facilement, 4-0, contre le Mexique et les Etats-Unis remporte aussi son premier match dans le tournoi Olympique, 2-0, contre l'Italie.

Brisbane accueillera les JO 2032

Le CIO annonce que les Jeux olympiques se dérouleront à Brisbane en 2032. La ville australienne décroche officiellement l'organisation de l'événement. Une décision attendue puisqu'elle était seule en lice. Après les JO 2021, qui débutent cette semaine à Tokyo, l'édition 2024 aura lieu à Paris et la 2028 à Los Angeles.

Zach LaVine sort du protocole Covid et va rallier Tokyo jeudi

Placé à l'isolement lundi dans le cadre du protocole Covid, sans que l'on sache s'il avait contracté le virus ou pas, Zach LaVine en est sorti ce mercredi, comme l'a annoncé la Fédération américaine de basket-ball.

Le joueur des Chicago Bulls va s'envoler pour Tokyo jeudi pour y rejoindre ses coéquipiers, arrivés au Japon ce mercredi. S'il sera bien présent à Tokyo, LaVine est toujours incertain pour le match de la team USA face à l'équipe de France, dimanche à 14 heures.

Krumbholz: "Je ne me sens pas la force de leur interdire la cérémonie"

La cérémonie d’ouverture est souvent un dilemme pour les sportifs qui participent aux Jeux olympiques. Faut-il ou non autoriser les athlètes à se rendre à une cérémonie qui pompe beaucoup d’énergie aux sportifs? Entraîneur de l’équipe de France de hand, Olivier Krumbholz a affiché la position de l’équipe de France féminine de hand. Les joueuses auront le choix d’y participer.

"C’est toujours un débat dans les équipes de sports collectifs, détaille le technicien. On l’a parfois interdit. On va vivre des Jeux particuliers. Je ne me sens pas la force d’interdire à des joueuses d’y aller. Après c’est leur responsabilité. Il faudra qu’elles soient au top 48 heures plus tard." Les Françaises débuteront leur compétition deux jours après cette cérémonie, le dimanche contre la Hongrie.

PT à Tokyo

Pierre-Hugues Herbert se sent mieux

Touché à une cuisse le 3 juillet dernier lors d'un match à Wimbledon, Pierre-Hugues Herbert a entamé sa course contre la montre. Engagé dans le tournoi de double des Jeux olympiques aux côtés de Nicolas Mahut, Herbert espère être remis à temps. "Si je suis là, c’est que les nouvelles sont bonnes, a confié le joueur de 30 ans. Je suis plutôt satisfait. J’ai peu de douleurs et j’ai l’impression que ça va bien."

Nicolas Mahut, son coéquipier, se montrait lui beaucoup plus circonspect: "Il va mieux. On a retapé ensemble mais pas encore en match d'entraînement. On devrait pouvoir le faire demain (ndlr : jeudi). Ça aura été une préparation réduite. Normalement, il sera opérationnel. C'était une course contre la montre. J'espère qu'on sera au rendez-vous." Le début des matchs est prévu samedi 24 juillet. Le tirage au sort déterminera jeudi si la paire française doit jouer dès samedi ou dimanche.

PT à Tokyo

Ambiance particulière dans l'avion des finalistes NBA américains

Cinquante ans après son unique et dernier titre NBA, Milwaukee est sacré champion. Pour les JO, les trois joueurs américains appelés pour Tokyo, Devin Booker et les champions Khris Middleton et Jrue Holiday vont rejoindre leurs coéquipiers à bord d'un avion privé vendredi tandis que la délégation américaine de basket est attendue dans les prochaines heures au Japon. L'ambiance dans l'avion amenant les trois finalistes risque d'être particulière puisque les deux joueurs des Bucks seront encore aux anges tandis que Booker, star des Suns, sera encore abattu d'avoir perdu cette finale. (AV)

Une première athlète au forfait en raison du Covid

Une taekwondoïste chilienne, testée positive au coronavirus à son arrivée à Tokyo, a été la première sportive à devoir renoncer à participer aux Jeux à cause du Covid-19, a déclaré mardi le Comité olympique chilien (COCH). Fernanda Aguirre, qui venait d'Ouzbékistan où elle s'était préparée avec son encadrement technique, "est asymptomatique et en bonne santé, mais ne pourra malheureusement pas concourir car les autorités japonaises imposent un quarantaine de dix jours", a expliqué le COCH dans un communiqué. La sportive a été transférée dans une résidence sanitaire, de même que son entraîneur, testé négatif mais cas contact. Elle s'est déclarée "détruite et très triste" sur les réseaux sociaux.

Un cavalier australien privé de JO après un test positif à la cocaïne

Le cavalier australien, Jamie Kermond, a été écarté des Jeux olympiques de Tokyo 2021 après avoir subi un controle positif à la cocaïne en juin. "M. Kermond est interdit de participation à tout événement relevant des normes de l'Agence mondiale antidopage (AMA), y compris les Jeux olympiques de Tokyo 2020, tant que sa suspension provisoire est en vigueur", explique la Fédération. Le cavalier, qui a la possibilité de faire analyser son échantillon B, avait remporté les championnats nationaux australiens en 2016 et participe régulièrement à des compétitions en Europe.

Les volleyeurs français n’iront pas à la cérémonie d'ouverture

L’équipe de France de volley-ball a pris la décision collégiale de ne pas se rendre vendredi à la cerémonie d’ouverture. "Une decision sage qui prouve que les garçons sont tournés vers le match de samedi contre les Etats-Unis (21h15)", selon Laurent Tillie le sélectionneur. Un premier match en forme de gros test face aux frappeurs américains.

MM

Les nouvelles règles anti-covid pour le tournoi de tennis de table

Plusieurs disciplines s’adaptent au protocole sanitaire et c’est le cas du tennis de table qui a mis en place de nouvelles règles pour protéger les pongistes du Covid 19. "On ne doit pas souffler sur la balle. On a tendance à le faire quand il y a une petite poussière sur la balle, détaille Emmanuel Lebesson. Il faut éviter de mettre la balle dans son short, éviter au maximum le contact. Il faut aussi qu’on évite de s’essuyer la main sur la table, c’est un tic qu’on peut avoir mais on l’a plutôt intégré parce qu’on a dû s’adapter toute la saison, tout le monde est OK avec ça. Est-ce qu’on va jouer avec plusieurs balles ? Peut-être que là il n’y en aura qu’une pour limiter les contacts. On aura moins la possibilité de s’essuyer entre les points. Normalement c’est tous les 5 point, là ce sera plus. La chose principale ce sera de limiter les contacts avec la balle."

Dans une interview pour la chaîne de télévision chinoise CCTV, le chef de la délégation chinoise estime que ces règles anti Covid-19 rendent la vie des athlètes "extrêmement difficile."

Liu Guoliang, président de l'Association chinoise de tennis de table, confie que "la préparation pour ces Jeux est extrêmement compliquée", avant d’ajouter que son rôle auprès des athlètes est de "résister à la pression et aux interférences à quelques jours du début des épreuves."

 

Tokyo ne ferme pas la porte à une annulation en cas de flambée du Covid-19

Interrogé sur une éventuelle annulation du rendez-vous planétaire, le directeur général de Tokyo 2020, s’est refusé à toute promesse ou prédiction. Si la porte n'est pas fermée pour annulation, il n’a pas non plus émis de menace sur la tenue des Jeux.

"Nous ne pouvons pas spéculer sur ce qui se passera avec le nombre de cas de coronavirus, a expliqué Toshiro Muto lors d’une conférence de presse ce mardi. Si cela se produit, nous poursuivrons donc les discussions s'il y a un pic de cas. Nous avons toujours dit que nous continuons à surveiller la situation."

Toshiro Muto a également refusé de pencher dans un sens ou dans l'autre, une décision des organisateurs sera nécessairement liée à l'évolution de la situation sanitaire.

"Lors de la précédente réunion des cinq parties prenantes des JO (CIO, Comité international paralympique, Tokyo 2020, Gouvernement japonais, gouvernement métropolitain de Tokyo, ndlr) nous avons dit que si la situation le nécessitait, nous convoquerions à nouveau une réunion, a encore poursuivi le responsable de l'organisation des JO nippons. À ce stade, les cas de coronavirus peuvent augmenter ou diminuer, nous réfléchirons donc à ce que nous devons faire lorsque la situation se présentera."

JR à Tokyo

L'haltérophile ougandais a été retrouvé

Julius Ssekitoleko, l'haltérophile ougandais disparu depuis son arrivée au Japon dans le cadre des Jeux olympiques 2021 de Tokyo, s’est rendu à la police dans la préfecture de Mie, très loin d'Isumizano, dans la banlieue d'Osaka où il avait fait défection de son camp d'entraînement.

Taekwondo: l'émotion de Wiet-Hénin

Magda Wiet-Hénin (-67kg) est l'une des deux représentantes françaises engagées dans le tournoi de taekwondo. La Lorraine a avoué avoir pleuré en arrivant au village olympique après avoir quitté le camp de base des Bleues dans la préfecture de Shizuoka (sud-ouest de Tokyo). Très famille, la championne d'Europe 2020 n'a pas pu venir avec sa mère et son petit frère.

Mais ça ne l'empêche pas de garder le lien: "C'est la première fois que je vis l'expérience du village olympique. J'ai toujours un moment famille et avec le décalage horaire j'essaye de garder les mêmes habitudes." Comme beaucoup d'épreuves, le taekwondo se déroulera à huis-clos, à Chiba.

Lors des deux dernières échéances, les taekwondoïstes ont pris leurs marques dans des compétitions organisées dans des halls d'hôtel. A Chiba, il y aura une bande-son comme l'a révélé Thomas Bach: "Si ça peut mettre un peu de bruit, si ça peut mettre un peu d'ambiance c'est mieux que rien mais ça ne remplace pas les familles."

Magda Wiet-Hénin n'a pas peur d'un éventuel cluster au village olympique elle s'y sent plus en sécurité qu'à l'extérieur où elle poussait ses proches à se faire tester. A Tokyo, elle ne se déplace qu'avec ses deux coaches, Althé Laurin, l'autre représentante française, et Louis Lacoste le patron des équipes de France. Elle entrera en lice le lundi 26 juillet.

MM

L’équipe d’Australie d’athlétisme peut souffler


Un test non-concluant avait été détecté alors que l’équipe d’athlétisme d’Australie était en stage de préparation à Cairns avant de s’envoler pour le Japon. L’ensemble de l’équipe a alors immédiatement été placée à l’isolement dans leur chambre. Le comité olympique australien a confirmé que les tests ultérieurs se sont tous révélés négatifs. L’officiel sur qui le doute était présent a également été testé deux fois négatif, il aura des tests supplémentaires à effectuer. Les athlètes ont été autorisé à reprendre l’entrainement.

NP

Basket: les Bleues déroulent en amical contre Porto Rico

L'équipe de France féminine de basket-ball a largement dominé la faible sélection de Porto Rico ce mardi (95-62) pour son avant-dernier match de préparation aux Jeux olympiques.

Cinq joueuses - Endy Miyem, Sandrine Gruda, Helena Ciak, Iliana Rupert et Gabby Williams - ont passé la barre des dix points lors de cette rencontre.

Les Bleues de Valérie Garnier défieront le Canada en amical ce mercredi, toujours au Japon, avant d'entamer leur tournoi olympique dans mardi prochain contre le pays hôte.

Les Bleues enchaîneront contre le Nigeria le 30 juillet et finiront contre les invincibles Américaines le 2 août. Afin de rejoindres les quarts de finale et ainsi rester en course pour une médaille, l'équipe de France doit finir à l'une des deux premières places ou finir parmi les deux meilleurs troisièmes (sur trois).

Le ski-alpinisme ajouté au programme des JO d'hiver 2026 de Milan

Le ski-alpinisme fera ses premiers pas olympiques aux JO d'hiver de Milan en 2026 comme "sport supplémentaire" demandé par les organisateurs italiens, sans garantie d'être reconduit, ont décidé mardi à l'unanimité les membres du Comité international olympique (CIO).

Cette discipline de montagne, consistant à gravir et dévaler des itinéraires hors-piste sur des skis légers équipés de peaux de phoque, ou avec les skis dans le sac si la pente est trop raide, s'ajoutera aux quinze sports olympiques d'hiver - une liste intangible depuis l'introduction du snowboard aux JO 1998 de Nagano.

Comme lors des Jeux olympiques de la jeunesse l'an dernier à Lausanne, qui ont servi de test, le ski-alpinisme va donner lieu à cinq épreuves (sprint et course individuelle hommes et femmes, relais mixte) pour départager 48 qualifiés, qui entreront dans le quota global de 2.900 participants aux Jeux.

Soucieux de renouveler son audience, garante de ses futurs revenus TV, le CIO laisse désormais aux villes-hôtes des JO la possibilité de proposer de nouvelles disciplines, si elles sont à la fois "spectaculaires" et "culturellement pertinentes pour le pays-hôte et au-delà". Et le ski-alpinisme sera chez lui dans les Alpes, puisque les skieurs européens, et notamment italiens, monopolisent encore aujourd'hui ses podiums mondiaux, même si sa Fédération internationale compte désormais 37 pays membres sur quatre continents.

Mexique: deux cas de Covid dans la sélection de baseball

Deux joueurs de l'équipe mexicaine de baseball sélectionnée pour les Jeux olympiques (23 juillet-8 août) ont été testés positifs au Covid-19 après un prélèvement effectué dimanche, à quelques jours de leur départ pour Tokyo, ont annoncé lundi les autorités sportives mexicaines.

"Au début du regroupement de la sélection mexicaine de baseball deux cas positifs asymptomatiques de Covid-19 ont été détectés", ont rapporté la Fédération et la Ligue mexicaines de baseball (Femebe et LMB), précisant qu'il s'agissait des joueurs Hector Velazquez et Sammy Solis.

Les deux lanceurs jouent pour l'équipe des Acereros de Monclova, membre de la Ligue. Ils ont été placés à l'isolement "immédiatement dans leurs chambres d'hôtel où se regroupe l'équipe nationale, ainsi que tous les joueurs et l'encadrement technique de l'équipe".

Tous les membres de la sélection nationale ont de nouveau été soumis lundi matin à des tests de dépistage PCR. L'entraînement prévu en soirée dans le stade Alfredo Harp Helu de Mexico a été annulé. La sélection mexicaine de baseball, qui s'est qualifiée pour la première fois à des JO, doit voyager mercredi à Tokyo. Elle figure dans le Groupe A, où elle doit affronter la République dominicaine le 30 juillet et le Japon le lendemain. (AFP)

Six nageurs polonais vont manquer les JO à cause d'une erreur de leur Fédération

Six nageurs polonais vont manquer les Jeux olympiques de Tokyo après une erreur de leur Fédération au moment de leurs inscriptions. Ils sont déjà rentrés au pays et réclament la démission de leur responsable.

Riner dans l'avion pour Tokyo

Une basketteuse américaine (vaccinée) forfait en raison d'un test positif au Covid

Katie Lou Samuelson, une Américaine censée participer au tournoi de basket à trois contre trois de Tokyo, annonce avoir été testée positive au Covid-19. La joueuse de 24 ans, qui évolue au Storm de Seattle (WNBA), a été détectée en marge d'un entraînement à Las Vegas, alors qu'elle est pourtant vaccinée. Elle ne pourra pas disputer les JO. "Je suis dévastée. Je ne pourrai pas me rendre à Tokyo pour la compétition, a-t-elle écrit sur Instagram. Disputer les Jeux olympiques était un rêve que j'ai depuis que je suis petite et j'espère que je pourrai rapidement revenir pour le réaliser. J'ai le coeur brisé d'autant que je me suis fait vacciner et que j'ai pris toutes les précautions." Elle est remplacée par Katie Young. Le tournoi de basket à trois contre trois débutera samedi à Tokyo.

Six nageurs polonais privés des JO pour une erreur administrative

Six nageurs polonais qui devaient participer aux JO de Tokyo ont dû quitter le Japon avant le début de la compétition à la suite d'une erreur administrative de la Fédération polonaise de natation (PZP). Rentrés en Pologne dimanche, les nageurs ont menacé d'engager une action en justice et ont appelé le président de la PZP à démissionner.

"Je tiens à exprimer mon plus grand regret et ma tristesse concernant la situation", a déclaré dans un communiqué le président de la PZP Pawel Slominski, qui a reconnu l'erreur. Alicja Tchorz, qui fait partie des six nageurs ayant dû rentrer en Pologne, a dénoncé "l'incompétence" de la PZP sur les réseaux sociaux, affirmant que la Fédération a "mal compris les règles".

Batum "pas inquiet" par les lits en carton

Nicolas Batum, l'ailier de l'équipe de France de basket, a réagi à la polémique concernant les lits en carton aux Jeux olympiques de Tokyo, lundi lors d'une conférence de presse en visio-conférence. "Je ne suis plus à ça près. Je ne m'inquiète pas. Je ne pense pas que les lits en carton vont se casser en deux quand on va s'allonger dessus. Je pense qu'il y a quand même un certain confort et une certaine résistance pour mettre les athlètes dans les meilleures conditions".

Un autre basketteur américain placé en protocole Covid

Premiers adversaires de la France au tournoi de basket des JO 2021, les Etats-Unis vivent des jours compliqués... Alors que Bradley Beal, testé positif au coronavirus, a déjà déclaré forfait, et que Jerami Grant a été placé en protocole Covid, on apprend ce lundi par l'intermédiaire de "l'insider" Shams Charania que l'arrière Zach LaVine a également eu droit au même traitement, et qu'il ne fera pas le voyage vers le Japon, du moins dans un premier temps. Team USA doit affronter les Bleus dimanche à 14h (heure française).

Dopage: la marcheuse Drahotova autorisée à se rendre à Tokyo

La Tchèque Anezka Drahotova, vice-championne d'Europe 2018 du 20 km marche, a été autorisée à concourir aux Jeux olympiques de Tokyo par sa fédération, qui a levé les accusations de dopage pesant sur elle. Drahotova a réussi à prouver que les anomalies sur son passeport biologique étaient apparues de "causes naturelles" en raison de "changement dans ses habitudes alimentaires". Les irrégularités avaient été détectées lors d'un test effectué par l'agence antidopage tchèque avant les Championnats d'Europe 2018. "J'ai la conscience tranquille, je ne me suis pas dopée et je n'ai enfreint aucune règle. C'est un grand soulagement", a déclaré l'athlète.

Le nageur tunisien Oussama Mellouli annonce son boycott des JO

Champion olympique du 1500m nage libre à Pékin en 2008, et du 10km à Londres en 2012, le nageur tunisien Oussama Mellouli (34 ans) a annoncé ce lundi son "boycott" des Jeux de Tokyo, et sa retraite sportive, à quelques jours du début des JO.

"Après un mois de calvaire, je perds tout espoir de réconciliation ou de gain de cause, écrit-il dans un message publié sur Instagram. J’ai donc décidé de prendre ma retraite des compétitions internationales et de boycotter les Jeux de Tokyo."

Mellouli est en conflit depuis plusieurs mois avec sa fédération, qui avait selon la presse locale déposé une plainte contre sa mère pour des faits présumés de falsification.

Une gymnaste américaine testée positive au Covid

Une gymnaste américaine a été diagnostiquée positive au Covid-19 dans le camp d'entraînement des Américains, et un autre membre de l'équipe a été placé à l'isolement, a annoncé lundi un responsable de la ville d'Inzai, à l'est de Tokyo. L'identité de la sportive - remplaçante au sein de la sélection américaine dont fait partie la superstar Simone Biles - n'a pas été dévoilée mais le responsabe a précisé qu'il s'agissait d'une adolescente.

Inquiétude pour la délégation italienne

Un journaliste italien a été testé positif au Covid-19 lors son arrivée à l’aéroport de Tokyo dimanche matin. Ce reporter placé à l’isolement dans un hôtel était dans le même avion que de nombreux athlètes italiens tels que la nageuse Simona Quadarella ou les équipes masculines de basket et de cyclisme.

Nouveau scandale aux JO, le compositeur de la cérémonie démissionne

Nouveau rebondissement autour de Tokyo 2020. Cornelius, l'artiste chargé des musiques des cérémonies d'ouverture et de clôture, vient de démissionner. D'après Yahoo!, le compositeur Keigo Oyamada, a annoncé sa démission face à la vague de pression qu'il subissait.

En 1994, Cornelius a avoué que lycéen il avait brimé ses camarades, les enfermant, les frappant, les obligeant à se masturber, à manger leurs déjections. Il s'en était excusé mais ces déclarations sont remontées à la surface la semaine passée lorsqu'on a appris que Cornélius allait gérer les musiques des cérémonies olympiques et paralympiques. Oyamada s'était livré à ses actes de harcèlement sur des personnes en état de faiblesse. Impossible d'avoir eu ce comportement lorsqu'on doit "prôner l'unité" et notamment lors de la quinzaine paralympique. (MM à Tokyo)

Hand: les Bleues déroulent en préparation contre le Japon

Les handballeuses françaises, vice-championnes d'Europe 2020, ont facilement battu le Japon 41 à 20 en match de préparation pour les Jeux de Tokyo (23 juillet-8 août), à six jours de leur entrée dans le tournoi olympique. Les joueuses d'Olivier Krumbholz, en quête d'un premier titre aux JO, démarrent bien la phase de préparation en dominant le Japon.

Ce match de préparation contre une modeste équipe japonaise, a très vite tourné à la démonstration des Bleues, qui ont pris les commandes dès la neuvième minute et ont pu parfaire leurs automatismes. Absentes lors de la défaite contre le Norvège en début de préparation à Bayonne, Nze Minko et Nocandy avec respectivement six et cinq buts, rappellent leur importance dans cette équipe.

Les médaillés d’argent deux Jeux de Rio 2016 disputeront un dernier match de préparation contre le Monténégro jeudi à Tokyo à 19h30 locales (12h30 françaises), dans le Yoyogi Stadium, site hôte des tournois olympiques de handball. Les coéquipières de Coralie Lassource, qui remplace la capitaine Siraba Dembele victime d'une rupture du tendon d'Achille à la mi-avril, lanceront leur aventure olympique dimanche à 21h30 locales (14h30 françaises) contre la Hongrie.

Parmi les 17 joueuses du voyage au Japon, seules les deux remplaçantes (qui n'intègreront pas le village olympique dans deux jours), Océane Sercien-Ugolin et Catherine Gabriel n'ont pas joué. Les Françaises ont connu une préparation marquée par plusieurs petites blessures, notamment Estelle Nze Minko, Alexandra Lacrabère et Méline Nocandy. Elles ont toutes joué lundi à Koshu, le sélectionneur disposant de ses quinze joueuses retenues pour les JO-2020.

Championnes d'Europe 2018, championnes du monde 2017, elles visent une première médaille d'or aux Jeux, seul titre qui échappe encore pour l'instant à leur palmarès. Elles devront d'abord prendre l'une des quatre premières places pour s'extirper d'une poule relevée avec la Hongrie, l'Espagne, la Suède, la Russie et le Brésil.

Les marqueuses françaises : Nze Minko (6 buts), Nocandy (5), Dancette (1), Coatanéa (4), Valentini (3), Pineau (2), Lassource (6), Zaadi (4), Niakaté (1), Flippes (3), Edwige (2), Foppa (3)

PMG avec AFP

Basket : L'Australie ouvre une enquête sur l'affaire Cambage

L’équipe féminine de basket d’Australie ne prépare pas le tournoi olympique de la meilleure des manières. Vendredi, la meilleure joueuse australienne, la pivot Liz Cambage a déclaré forfait à cause de l’isolement et de la bulle sanitaire aux Jeux olympiques.

Dans un message sur les réseaux sociaux, elle évoque des problèmes de santé mentale et des crises de panique. Un forfait qui sur le fond, est compris par le monde du sport comme le fut celui de Naomi Osaka lors de Roland Garros. En revanche, plusieurs problèmes de comportement auraient été constatés les heures précédant le forfait.

Cambage aurait disparu vendredi dernier alors que l’équipe australienne était rassemblée à Las Vegas et affrontait notamment le Nigeria. Cambage est accusée d’être allée faire la fête dans une ville qu’elle connaît bien pour évoluer aux Las Vegas Aces, franchise de WNBA. La joueuse a réapparu et un incident l’impliquant avec des coéquipières serait intervenu au cours de l’avant-match contre le Nigeria.

Andrew Bogut, champion NBA 2015 et actuel commentateur pour la télévision australienne, a affirmé que Cambage était responsable de ses propres problèmes. La joueuse de 2m02 avait justifié son retrait de Tokyo par l’absence de familles et d’amis pour la soutenir. Le terme 'amis' fait particulièrement débat puisqu’il semble que la présence de Cambage au sein des Opals (surnom des Australiennes) générait beaucoup de tensions au sein de la formation. La Fédération Australienne de Basket a annoncé ce lundi ouvrir une enquête pour violation du code de conduite pour faire la lumière sur cette affaire.

Arnaud Valadon

Un sponsor du CIO ne diffusera pas de publicité sur les Jeux

Toyota, un des sponsors de premier plan du Comité International Olympique, ne diffusera pas de publicité à la télévision liée à Tokyo 2020 pendant la période des Jeux olympiques selon le quotidien japonais Yomiuri Shimbun La marque japonaise a pris cette décision face à la défiance du public japonais envers les Jeux olympiques. Selon le journal, le président de la firme Akio Toyoda et d’autres hauts représentants ne se rendront pas également à la cérémonie d’ouverture des JO vendredi. Le directeur opérationnel du constructeur auto Jun Nagata a expliqué que "les Jeux sont devenus incompris à bien des égards".

Toyota est depuis 2015 un des partenaires majeurs du CIO. Le contrat court jusqu’en 2024. La marque a fourni 3340 véhicules 'propres' pour les transports officiels pendant les Jeux.

Nagata a assuré que Toyota allait continuer à supporter les athlètes: "Nous voulons donner la priorité à aider les athlètes à se concentrer et performer au plus haut niveau." Plus de 200 athlètes olympiques et paralympiques liés à la marque nipponne sont engagés cet été sur les Jeux olympiques et paralympiques.

Julien Richard

Herbert et Mahut s'entraînent dur

Chance de médaille dans le tournoi de double de tennis, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert sont arrivés au Japon. Les deux hommes s'entraînent dans la chaleur locale.

L’haltérophile ougandais qui avait disparu a été aperçu à Nagoya

L'haltérophile ougandais Julius Ssekitoleko a été aperçu par l'oeil d'une caméra de surveillance ce lundi, trois jours après sa disparition dans la région d'Osaka, un matin où il devait faire un test PCR, rapporte la police locale, citée par la presse japonaise. Une caméra de surveillance de la gare de Nagoya, à 200 kilomètres d'Izumisano où il s'entraînait, a enregistré un passage de l'athlète. Ssekitoleko avait laissé une lettre expliquant sa défection. Il souhaite chercher un travail dans l'archipel. L'haltérophile de 20 ans espérait une qualification aux Jeux olympiques via une wild-card, une qualification qui n'est pas arrivée. L'Ougandais devait regagner son pays le 20 juillet. Il a indiqué dans son message qu'il fallait laisser ses biens à sa femme restée au pays.

(MM)

Athlétisme: Renaud Lavillenie décale son départ à Tokyo

Renaud Lavillenie revient bien de son entorse à la cheville gauche contractée au meeting de Sotteville-lès-Rouen le 11 juillet. Huit jours après, le perchiste travaille quasiment nuit et jour avec son staff médical et a déjà trottiné et pris appui sur sa cheville dès le cinquième jour. Il pratique aussi le vélo dans les montagnes du Puy de Dôme pour garder la forme. Il a donc décalé son départ pour Kobe, centre d’entraînement des Bleus de l’athlé avant les Jeux de Tokyo, pour récupérer encore mieux. Initialement prévu ce 19 juillet, Lavillenie s’envolera ce jeudi (comme Kevin Mayer) pour prendre un vol Paris-Osaka. Les qualifications du saut à la perche débutent le samedi 31 juillet.

(AT)

Les archers français prennent leurs marques

Les quatre archers français ont découvert le site olympique du Parc Yumenoshima de Tokyo. Jean-Charles Valladont, médaillé d'argent à Rio et les nouveaux athlètes olympiques, Lisa Barbelin (21 ans, numéro deux mondiale), Thomas Chirault et Pierre Plihon ont repéré le site des qualifications utilisé vendredi pour déterminer l'ordre du tableau. Les Français sont arrivés hier à 20h et ont ensuite passé près de 3 heures dans les formalités et transfert vers le village olympique.

Ils ont tiré leurs premières flèches à 15h (heure locale) sous la chaleur (33 degrés mais 40 degrés en ressenti au soleil) ce lundi. Des conditions auxquelles ils étaient préparés grâce notamment à des entraînements dans des 'thermo-room' des pièces permettant d’adapter les conditions climatiques et de faire en sorte qu’elles se rapprochent de celle de Tokyo. Pour les archers, l’enjeu principal est de pouvoir gérer la sudation et l’hydratation. Le début du tournoi olympique aura lieu vendredi avec les qualifications.

Arnaud Valadon

Tir à l'arc
Tir à l'arc © Icon Sport

Un joueur tchèque de beach-volley positif au Covid-19

Un joueur tchèque de beach-volley, résident du Village olympique de Tokyo, a été testé positif au Covid-19, a annoncé lundi le comité olympique tchèque (COV) dans un communiqué. Ondrej Perusic a été testé positif le dimanche 18 juillet, lors des tests quotidiens effectués au sein du village, a précisé le chef de la délégation olympique tchèque Martin Doktor.

Déplacements, contacts, distance... les consignes très strictes du CIO pour les athlètes

Sans public et dans un contexte général si particulier, ces Jeux olympiques de Tokyo devraient êtrespéciaux mais pasforcément dans le bon sens du terme. Pour les athlètes aussi, cette édition 2020 - disputée en 2021 en raison du coronavirus - ne ressemblera à aucune autre. Ils devront tous respecter des règles drastiques. Et même au sein du village olympique.

Un athlète teste la solidité des lits « anti-sexe »

Le gymnaste irlandais, Rhys Mcclenaghan, a testé la solidité des lits en carton installés dans les chambres des athlètes, lors des Jeux olympiques de Tokyo, censés ne pas supporter le poids de plus d’une personne et potentiellement éviter les rapports sexuels.

Les "contacts" d'un cas positif doivent pouvoir s'entraîner

Les "proches contacts" d'un cas positif au Covid-19, comme l'équipe sud-africaine de football, aux JO de Tokyo doivent à la fois être mis à l'écart et continuer à pouvoir s'entraîner, a expliqué lundi le CIO. A quatre jours de l'ouverture des Jeux, l'instance internationale et les organisateurs sont confrontés à un défi inédit: concilier la sécurité sanitaire de ce rendez-vous planétaire, dans un Japon peu vacciné et inquiet des risques de contamination, avec le maintien de son équité sportive. Or si la mise à l'isolement des participants testés positifs au coronavirus ne suscite aucun débat, à l'image de deux footballeurs sud-africains dimanche et d'un de leurs accompagnants dès samedi au Village olympique, le traitement des "cas contacts" est plus délicat. Lundi, dans leur bilan quotidien des cas de Covid-19, les organisateurs ont ainsi révélé que "21 personnes" étaient considérées comme des "contacts proches" de ces trois membres de la délégation sud-africaine, soit très probablement leurs coéquipiers. "L'objectif est de créer les conditions" pour que ces sportifs, à quelques jours de leur entrée en lice, "puissent faire le minimum dont ils ont besoin pour se préparer", a expliqué à la presse Pierre Ducrey, directeur adjoint des Jeux au sein du CIO.

Bonjour à tous!

Bonjour à tous et bienvenue dans notre live pour suivre toutes les informations sur les Jeux olympiques. La cérémonie d'ouverture est programmée le 23 juillet à Tokyo.

RMC Sport