RMC Sport

JO 2021 (gym): Simone Biles renonce au concours général

Après son retrait ce mardi en pleine compétition par équipes, Simone Biles renonce aussi à la finale du concours général, qui aura lieu ce jeudi. L'Américaine de 24 ans se retire à nouveau pour "prioriser son bien-être", elle qui ne supporte plus la pression liée à son statut de superstar. Mais qui est aussi très marquée par "ses vieux démons".

La superstar américaine de la gymnastique Simone Biles, qui a créé la surprise mardi en abandonnant lors de la compétition par équipe des JO de Tokyo, est forfait pour le concours général de jeudi, a indiqué la fédération américaine de gymnastique sur son compte Twitter.

"Après une évaluation médicale, Simone Biles s'est retirée de la finale du concours général, communique la fédération américaine de gymnastique. Nous soutenons de tout cœur la décision de Simone et saluons sa bravoure en priorisant son bien-être. Son courage montre, encore une fois, pourquoi elle est un modèle pour tant de personnes."

Forfait pour la finale ce jeudi, elle est encore qualifiée pour quatre finales qui doivent se tenir la semaine suivante. Sans Biles pour la fin de l'épreuve, les Etats-Unis ont obtenu la médaille d'argent ce mardi du concours par équipes. Elle avait manqué son entrée au saut de cheval, en ne complétant pas les figures annoncées. Elle avait pris son sac ensuite avant de filer.

Biles doit faire "face à ses démons"

Mais la décision de Simone Biles avait pu surprendre dans un premier temps. La championne s'est ensuite justifiée en expliquant ne plus avoir autant "confiance" en elle qu'avant et qu'elle devait "faire face à ses démons". L'Américaine de 24 ans fait partie des gymnastes américaines qui ont témoigné contre l'ex-médecin de l'équipe féminine Larry Nassar, condamné en 2018 pour abus sexuels sur des gymnastes.

Si elle a tout de même remporté la médaille d'argent de l'épreuve par équipes ce mardi, Simone Biles avai déclaré avoir "l'impression de porter le poids du monde sur (ses) épaules". Un retrait qui lui a valu le soutien de nombreux sportifs à travers le monde, saluant son courage. Tenante du titre du concours général, celle qui a obtenu 4 médailles à Rio, était à nouveau la grandissime favorite pour sa propre succession.

GL avec AFP