RMC Sport

JO 2021 (judo): "Je vais l’apprécier avec le temps, mais là, non", Malonga déçue par sa médaille d'argent

Terrassée par la Japonaise Shori Hamada, jeudi en finale des -78 kg, Madeleine Malonga n’a pu contenir son émotion sur RMC. Si elle n’espérait pas moins que l’or olympique, la judokate tricolore médaillée d'argent a donné rendez-vous pour les JO 2024 de Paris.

Si elle venait d’offrir à la délégation française sa 10e médaille aux Jeux olympiques 2021 de Tokyo – trois médailles d'or, quatre en argent et trois en bronze, (dont cinq en judo!) –, il était terriblement difficile de voir le verre à moitié plein pour Madeleine Malonga, médaillée d'argent mais qui avait fait de l'or olympique son unique objectif.

Battue jeudi en finale chez les -78 kg par Shori Hamada, la Française de 27 ans était inconsolable après le combat vite expédié par la Japonaise, lors d'un duel entre les deux meilleures judokas du monde de la catégorie (Malonga numéro 1, Hamada, numéro 2). En larmes durant de longues minutes, Malonga a incarné malgré elle l’expression pleurer comme une Madeleine.

>> JO 2021: les infos en direct

Son père assure qu’"elle va rebondir"

"Je vais l’apprécier avec le temps (la médaille d’argent), mais là, tout de suite, non, a-t-elle soufflé en direct sur RMC. Je suis déçue. On vient pour gagner quand on va aux JO. J’étais prête pour aller au bout de cette journée. Ça a péché au sol, son point fort." Après la déception, la championne du monde et double championne d’Europe est parvenue à se projeter sur les JO de Paris. "On se donne rendez-vous en 2024", a-t-elle lâché.

Son père, lui, en est convaincu, Malonga reviendra encore plus forte à Paris, avec comme seul objectif de remporter l’or. "Elle va rebondir, c’est sa philosophie. Elle est très déterminée dans ces situations-là. Et ce sera à la maison, donc elle sera au rendez-vous. Mais on va faire la fête, parce qu’une médaille d’argent a de la valeur."

Romain Daveau, avec MM à Tokyo