RMC Sport

JO-Basket : Parker apporte son soutien aux Bleues sur BFMTV

Tony Parker, la star du basket tricolore, s’est exprimé sur BFMTV depuis le Club France de Londres. Il est revenu sur la défaite de son équipe en quart de finale et a apporté tout son soutien à l’équipe de basket féminine qui a décroché une place en finale ce jeudi.

Comment avez-vous digéré l’élimination de l’équipe de France masculine de basket aux Jeux olympiques ?

Je suis très déçu. On avait le match en mains. On a mené tout le match. C’est difficile à avaler. J’avais l’impression que c’était la bonne année pour battre les Espagnols. Il nous a manqué quelque chose à la fin du match, notamment un peu d’adresse. Nous n’avons pas marqué pendant six minutes. Nous devons rebondir, ce n’est pas facile. Je suis toujours autant motivé et j’ai hâte d’être à l’année prochaine pour essayer de chercher ce titre que l’on veut tellement. J’ai déjà annoncé que je souhaitais continuer jusqu’aux Jeux au Brésil. A Rio, ce sera ma dernière compétition avec l’équipe de France. Je suis toujours motivé et je suis reparti pour quatre ans.

Comment soutenez-vous l’équipe de France féminine de basket ?

Nous les voyons tous les jours, il y a une bonne ambiance entre les garçons et les filles. Je suis très fier d’elle. Elles ont vraiment assuré ce jeudi. C’est beau ce qu’elles réalisent. Aller en finale olympique, c’est dur. C’est beaucoup de travail, beaucoup de sacrifice et je serai fier de les soutenir demain. Cela ne va pas être facile contre les Etats-Unis, mais elles ont déjà une médaille et elles sont en finale. C’est que du bonheur et je sais qu’elles vont donner le maximum.

Que pensez-vous de Céline Dumerc la capitaine de l’équipe de France ?

Céline est sur un petit nuage. Elle est en forme en ce moment, pour moi, c’est la meilleure joueuse du tournoi. Ça fait plaisir. Je l’ai connue à l’INSEP. Je la connais bien depuis longtemps. Ce qu’elle fait sur ce tournoi, c’est magnifique. J’espère qu’elle va continuer sur sa lancée et faire une grande finale.

Comment les filles peuvent-elles battre cette équipe américaine ?

Je ne sais pas. Elles ont une grosse défense, il va falloir l’utiliser. Les Américaines sont très solides en attaque, elles ont des joueuses très fortes individuellement. Il va donc falloir faire un gros match défensif et montrer une belle adresse. Si dans les cinq dernières minutes le score est serré, elles auront une chance. Il faut qu’elles ne les laissent pas prendre le large.

Quel souvenir allez-vous retenir de ces premiers Jeux olympiques pour vous ?

J’ai passé un super bon moment. C’est vraiment une expérience unique. J’ai adoré l’entrée dans le stade olympique lors de la cérémonie d’ouverture et le fait de le partager avec tous mes coéquipiers. Nous avons travaillé pendant dix ans pour pouvoir vivre ce moment. J’ai aussi aimé voir les autres disciplines et passer du temps avec la délégation française.