RMC Sport

JO : les tops et les flops de la délégation française

Avec 34 médailles et une septième place au classement mondial, la France n'a pas démérité lors de ces Jeux olympiques de Londres. Mais si certaines disciplines telles la natation et le judo ont brillé, d'autres comme l'escrime se sont effondrées.

Des médailles à perte de vue. La natation a été la discipline la plus prolifique en médailles d’or. Les nageurs français en ont rapporté 4, sur 11 au total décrochées dans ces Jeux. Yannick Agnel et Camille Muffat ont confirmé leur talent. Florent Manaudou, lui, s’est révélé. Et le relais masculin 4x100 s’est imposé parmi les meilleurs. Au total, l’équipe française de natation quitte Londres avec 7 médailles toutes couleurs confondues.

Une première depuis les Jeux de Rome en 1960

Tout aussi médaillé mais un peu moins doré, le judo a également brillé. Teddy Riner et Lucie Décosse ont parfaitement tenu leur rang en devenant champions olympiques pour la première fois.
Déception en revanche pour l’escrime emmenée par Laura Flessel qui disputait ses derniers Jeux. Premier fournisseur de médailles olympiques, cette fois l’escrime tricolore boucle ses olympiades sans la moindre récompense. Une première depuis les Jeux de Rome en 1960.
Les athlètes français ont maintenant 4 ans avant les Jeux de Rio. 4 ans pour se trouver de nouveaux défis, ou pour remonter la pente.