RMC Sport

Krumbholz : « Je félicite mes joueuses »

Olivier Krumbholz

Olivier Krumbholz - -

Malgré l’élimination en quart de finale des JO face au Monténégro (22-23), le sélectionneur français a tenu à saluer la performance de son équipe. Pour lui, les Bleues ont manqué de lucidité dans les moments cruciaux de la partie.

Olivier, cette défaite est rageante, vous aviez le match en mains…

On a mené jusqu’à trois buts. Les Monténégrines sont revenues sur la fin. Elles ont plus d’expérience que nous. Ça se joue sur rien. Dans les cinq dernières minutes, nous avons raté les balles de match. C’est le coup du sort sur la dernière balle. J’étais persuadée que Raphaëlle Tervel l’avait en mains. Il restait quelques secondes pour la convertir en contre-attaque. Mais Popovic la ramasse et la donne à l’aile. C’est vrai que sur ces dix dernières secondes, c’est rageant. On a eu peut-être le tort de ne pas convertir les ballons de but dans les cinq dernières minutes.

Il n’a pas manqué grande chose pour l’emporter…

On a posé des problèmes à cette équipe du Monténégro. Toutefois, on n’a jamais réussi à se dégager vraiment. Si on a été devant, c’est grâce à une performance extraordinaire d’Amandine Leynaud. Les deux équipes se valaient ce soir (mardi). Ça s’est joué sur un coup de dés. Malheureusement, ce n’est pas en notre faveur. On a mené au score mais on n’a pas suffisamment marqué pour les éloigner.

Qu’avez-vous envie de dire à votre équipe ?

J’ai envie de leur dire que c’est bien, voire très bien. Il faut arrêter, dans le sport, de dire que c’est bien quand on gagne et que c’est mal quand on perd. C’est manichéen et stupide. On voudrait toujours que notre équipe gagne mais il faut saluer la victoire de l’adversaire. Je félicite mes joueuses pour le tournoi accompli. Il faut continuer à travailler. C’est rageant pour les JO car c’est tous les quatre ans mais cette équipe a un bel avenir. J’espère que le Monténégro va gagner les JO car il en a les moyens.

Propos recueillis par Rodolphe Massé à Londres