RMC Sport

L’équipe de France paralympique s’envole pour Pékin

Une semaine après la cérémonie de clôture des JO de Pékin, c’est au tour de l’équipe de France paralympique de découvrir les installations chinoises.

Les Jeux Olympiques de Pékin se sont clôturés le 24 août dernier, mais les Jeux Paralympiques vont débuter le 6 septembre prochain, jusqu'au 17 septembre.
Au programme : 4 000 sportifs venus de 150 pays qui participeront à 20 disciplines sportives.

La délégation française, composé de 121 athlètes (82 hommes, 39 femmes), s'envole ce lundi pour la Chine.
Emeric Martin est le capitaine de cette équipe de France paralympique. Champion paralympique à Sydney et vice-champion paralympique à Athènes, le pongiste nous explique sa préparation :
« Au niveau handisport, on s'est énormément rapproché de la pratique des valides. Personnellement, je m’entraîne deux fois par jours, et c’est exactement la même chose dans les autres disciplines. De plus, on a eu des stages préparatoires très importants. L’ensemble des athlètes préparent ces Jeux de Pékin depuis la cérémonie de clôture d’Athènes en 2004. »

Pour Cyril Moré, le champion paralympique à Athènes en épée individuelle et par équipe, les paralympiques sont une vitrine pour le monde du handicap :
« On a aussi un rôle à porter dans cette société. On a de l’optimisme à revendre. Le pouvoir d’achat baisse ? Nous, on va faire remonter le moral des Français en vous montrant des images de gens qui donnent le meilleur d’eux-mêmes. Il y aura sans doute quelques déceptions mais aussi, je l’espère, un maximum de victoires. »

Gérard Masson, le président de la fédération française handisport, veut d'ailleurs faire aussi bien que les valides en terminant dans les 10 premiers au classement des nations :
« Pour la France, il serait bon qu’on se situe dans le Top 10. Ce ne serait d’ailleurs pas un miracle car aujourd’hui, les athlètes français sont dans le Top 10. La seule problématique sera les médailles d’or chinoises. »

La Chine devrait en effet écraser les épreuves, laissant les places d'honneur à la Grande-Bretagne, au Canada, aux Etats-Unis ou à l'Australie. Qualifiés dans 13 des 20 disciplines paralympiques, les 121 athlètes tricolores tenteront pour leur part de faire aussi bien qu'à Athènes, où la France avait terminé au 9ème rang mondial avec 74 médailles, dont 18 d'or.

Pour la première fois cette année, les primes "médailles" des Paralympiques seront alignées sur celles des Jeux Olympiques "valides". Chaque sélectionné français, qui a déjà reçu une prime de participation de 2 000 euros, sera ainsi gratifié de 13 000 euros en cas de médaille de bronze, 20 000 euros pour l'argent, et 50 000 euros pour le titre olympique.

La rédaction