RMC Sport

Laporte : « Il faut arrêter de reculer »

-

- - -

Le secrétaire d’état chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative souhaite voir le groupe France bien se comporter à Pékin, aussi bien sportivement que mentalement.

« Je le dis depuis deux olympiades, nous reculons. Nous étions 5e en 1996 à Atlanta, 6e en 2000 à Sydney, 7e en 2004 à Athènes. Il faut arrêter de reculer, il faut même chercher à avancer de nouveau. Les spécialistes, les techniciens parlent d’acquérir trente-cinq ou quarante médailles. Ce qu’il nous faudrait surtout, c’est douze ou treize médailles d’or. Le classement se fait d’abord sur les médailles d’or. S’il y a égalité, on additionne alors les médailles d’argent et dans le même cas on comptabilise ensuite les médailles de bronze. Si on parvient à totaliser treize médailles dans chaque catégorie, on est assuré de terminer 6e voire 7e à la fin des JO ».

Est-ce que le secrétaire d’état chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative craint une mauvaise réaction des athlètes français dépêchés à Pékin ? Rien n’est moins sûr.
« Ce serait stupide encore une fois. Ceux qui vont s’exprimer vont être directement renvoyés si j’ai bien compris. Et puis vous savez… être le héros de trois jours, c’est beaucoup moins important que d’être le héros d’une vie ».

La rédaction