RMC Sport

Laporte : « Pour grandir, on ira chercher le privé »

-

- - -

Le Secrétaire d’Etat aux Sports Bernard Laporte évoque ses projets pour les sports olympiques français, avec notamment l’arrivée d’investisseurs privés.

Les fédérations qui ont remporté des médailles vont-elles voir leurs subventions augmenter, alors que celles qui ont moins réussi verront leurs crédits diminuer ?
Ce qui est important, c'est d'une olympiade à une autre, de chercher à grandir. Et pas dire « On va éradiquer ci, on va concentrer nos efforts là ». Je dis qu'il ne faut surtout pas enlever des moyens à une fédération pour en donner à une autre. Maintenant, ce qu'il faut chercher pour les fédérations déficitaires, c'est d'autres moyens pour qu'elle grandisse et qu'elle franchisse le palier attendu. Ca, oui. Donc je le redis : il faut aller vers les entreprises, il faut aller vers le privé, pour nous aider à grandir parce qu'il n'est pas question dans notre politique, de déshabiller Paul pour habiller Pierre.

Ne faut-il pas avoir peur que ces entreprises privées n'investissent que dans des sports « rentables » ?
Nous on n'a pas peur, on ira le chercher le privé. Ils resteront s'ils veulent, et s'ils veulent partir il y en a d'autres qui viendront parce que le sport aujourd'hui, c'est quelque chose qui véhicule des valeurs, des vertus, que les entreprises vont chercher. Nous sommes conscients que, de toute façon, c'est l'avenir. Ou on continue comme ça, en se disant « Bah les moyens de l'Etat ne grandiront pas, ne rêvons pas, et c'est pas mal ce que fait l'équipe de France ». Et bien moi, j'ai envie que l'on grandisse et qu'on aille chercher l'argent là où il est pour faire en sorte que ces sports olympiques s'épanouissent encore plus.