RMC Sport

Laure Manaudou ne confirme pas sa retraite sportive

Laure Manaudou

Laure Manaudou - -

Laure Manaudou n'a pas souhaité revenir devant la presse sur ses propos où elle évoque un arrêt de sa carrière de nageuse sans doute fin novembre.

Laure Manaudou n'a pas souhaité revenir devant la presse sur ses propos où elle évoque un arrêt de sa carrière de nageuse sans doute fin novembre, se contenant de dire mais sans démentir: "Vous l'interprétez comme vous voulez", samedi lors du meeting de Compiègne.

>> Laure Manaudou va "sans doute" arrêter sa carrière

Comment doit-on interpréter votre déclaration de vendredi soir dans laquelle vous évoquez un arrêt de votre carrière sans doute après les Championnats d'Europe à Chartres (22-25 novembre) ?

Vous l'interprétez comme vous voulez. J'ai dit que j'étais là (à Compiègne) pour répondre aux questions sur la compétition. Mon objectif, c'est Chartres et j'espère nager vite là-bas. On verra ce qui se passe après. Pour l'instant, c'est vraiment me focaliser sur cette compétition. Quand j'ai repris en début d'année, je me suis fixé les Championnats d'Europe comme objectif. J'ai décidé en venant ici de répondre uniquement aux questions sur la compétition.

Pourquoi avoir fixé votre objectif sur les Championnats d'Europe ?

Mon objectif est de pouvoir faire une compétition internationale en France. C'est quelque chose que je n'ai jamais fait. Il y aura beaucoup de supporteurs, surtout après les Jeux (Olympiques) que les Français ont faits. J'ai hâte de nager là-bas. (terminer en apothéose sur un podium à Chartres) Oui, ce serait bien. Mais pour l'instant, je ne sais pas.

Que s'est-il passé pour vous depuis les JO de Londres où votre frère Florent a été sacré ?

J'ai pris deux mois de vacances. Je n'ai repris (l'entraînement) qu'il y a trois semaines. Donc je suis contente par rapport à ma +perf+ de ce (samedi) matin (27 sec 75/100es en séries sur 50 m dos). Pour trois semaines d'entraînement, c'est assez bien. Il y a beaucoup de personnes dans la rue qui viennent me voir pour féliciter +Flo+. C'est aussi bien que s'ils me félicitaient. Il y a même encore des jours où je me dis:'Mais il est champion olympique'. C'était la surprise de la fin de la semaine des Jeux. Il lui faut rester au plus haut niveau et ce sera plus dur que ce qu'il a fait. Pour l'instant, on essaie de profiter ensemble de chaque entraînement, de chaque compétition pour avoir le plus de souvenirs communs.