RMC Sport

Les dix stars qui vont crever l’écran

Michael Phelps

Michael Phelps - -

Pour la plupart d’entre eux, ils sont déjà médaillés olympiques voire multi-médaillés et feront partie des attractions de ces Jeux Olympiques de Londres. L’or les attend. Le triomphe leur est promis. Mais attention à la pression.

Usain Bolt (Jamaïque, 25 ans, athlétisme)
Il y a quatre ans, le monde entier découvrait un phénomène. Triple champion olympique (100m, 200m, 4x100m), avec autant de records du monde, « la Foudre » illuminait le Nid d’Oiseau de Pékin et entrait déjà dans la légende des Jeux Olympiques. Mais les blessures, la concurrence de Yohan Blake et les doutes sont apparus. Et s’il était finalement un terrien comme les autres ?

Roger Federer (Suisse, 30 ans, tennis)
Le roi ne meurt jamais. Vainqueur de Wimbledon le 8 juillet dernier pour la septième fois de sa carrière, le Suisse est redevenu numéro 1 mondial et a battu le record de longévité en tête du classement ATP de Pete Sampras. Les deux derniers exploits en date d’une vie de sportif qui en est jalonnée. Mais il lui manque un titre olympique en simple, quatre ans après sa victoire en double.

Melissa Franklin (Etats-Unis, 17 ans, natation)
Pépite de la natation américaine, « Missy » Franklin s’est qualifiée sur sept distances pour les Jeux Olympiques. Une première pour une Américaine, mais une prouesse qui n’étonne personne tant son talent est immense. A Londres, elle espère aussi redonner de l’espoir au Colorado et à la ville d’Aurora, où elle étudie, après la fusillade qui a fait 12 morts dans un cinéma.

LeBron James (Etats-Unis, 27 ans, basket)
Le 21 juin, en décrochant avec le Heat de Miami son premier titre de champion NBA, le « King » s’est enfin assis sur son trône. Meilleur joueur des finales, il a réussi son pari pour sa deuxième saison en Floride. Et sera l’une des étoiles de la sélection américaine aux JO, quatre ans après le sacre de la « Redeem Team » à Pékin au terme d’une finale monumentale face à l’Espagne.

Ryan Lochte (Etats-Unis, 27 ans, natation)
L’homme qui peut battre Michael Phelps, qui l’a déjà fait à deux reprises aux Mondiaux 2011 (200m NL, 200m 4N) et qui veut maintenant priver l’ogre de deux nouvelles médailles d’or sur 200m 4N et 400m 4N. A 27 ans, le New-Yorkais, champion olympique en titre du 200m dos, sera également un rival extrêmement sérieux pour Yannick Agnel sur 200m NL.

Michael Phelps (Etats-Unis, 27 ans, natation)
Il a 27 ans et 14 médailles d’or aux Jeux Olympiques, dont huit à Pékin en 2008. Un palmarès vertigineux que la star US voudra encore enrichir à Londres, notamment en papillon (100m et 200m). Avec trois médailles supplémentaires (16 actuellement), la légende des bassins serait tout simplement l’athlète le plus récompensé aux JO.

Oscar Pistorius (Afrique du Sud, 25 ans, athlétisme)
C’est un exploit d’un tout autre genre. Le 4 août, à l’occasion des séries du 400m, le Sud-Africain deviendra le premier athlète paralympique à disputer les Jeux Olympiques. Amputé des deux jambes, il court avec des prothèses. Un an après avoir déjà participé aux Mondiaux de Daegu, il a été repêché grâce au relais, alors qu’il n’avait pas réussi à faire les minima.

Valentina Vezzali (Italie, 38 ans, escrime)
La reine du fleuret. Triple championne olympique en titre, après ses sacres à Sydney, Athènes et Pékin, et sextuple championne du monde (un record), elle sera une nouvelle fois la grande favorite de l’épreuve samedi. Mais sa nuit aura été courte. Au stade olympique, vendredi soir, elle sera le porte-drapeau de la délégation italienne.

Bradley Wiggins (Grande-Bretagne, 32 ans, cyclisme)
Sa carrière a commencé sur la piste, avec deux titres olympiques en poursuite individuelle (2004, 2008) et un en poursuite par équipes (2008). Et puis « Wiggo » s’est mis à la route. Il y a quelques jours, il a remporté le Tour de France en écrasant les contre-la-montre. Ce qui en fait l’un des principaux candidats à la victoire pour l’épreuve du 1er août.

Serena Williams (Etats-Unis, 30 ans, tennis)
Comme « Rodgeur », elle vient de s’imposer à Wimbledon, pour la cinquième fois. Et comme « Rodgeur », il lui manque un titre individuel aux JO. Double championne olympique en double avec sa sœur Venus, elle débutera face à la Serbe Jelena Jankovic. Et sera dans la partie de tableau de Victoria Azarenka. Il y aura donc des pièges sur le chemin de l’Américaine.

LP