RMC Sport

Les Jeux de tous les records

James - Bryant

James - Bryant - -

Les Jeux Olympiques de Londres auront bousculé l’histoire du sport et battu de nombreux records en tous genres. Listes non exhaustive des principales performances d’exception qui auront marqué ces XXVIIes JO d’été.

Avec 22 médailles olympiques glanées, Michael Phelps est devenu le sportif le plus récompensé de toute l’histoire des JO. Il détrône l’ancienne gymnaste soviétique, Larissa Latynina, qui détenait ce record avant Londres avec 18 médailles.

Avec 18 titres olympiques, Michael Phelps a consolidé le record qu’il détenait depuis Pékin 2008 (avec 14 titres).

Avec 3 titres consécutifs sur 200m 4 nages, Michael Phelps est devenu le premier nageur de l’histoire à conserver son titre sur une même distance et sur 3 JO distincts.

Avec 4 médailles olympiques, Alain Bernard et Amaury Leveaux sont devenus les nageurs français les plus médaillés de toute l’histoire tricolore aux JO.

En remportant l’or du contre-la-montre, Bradley Wiggins, fraichement sacré sur les routes du Tour de France, est devenu le Britannique le plus médaillé de l’histoire des Jeux avec 7 breloques au total.

En décrochant deux nouveaux titres olympiques au keirin et à la vitesse par équipes, Sir Chris Hoy est devenu le sportif britannique le plus titré de toute l’histoire olympique avec 6 titres.

Avec un 3e titre décroché en canoë monoplace (C1), Tony Estanguet est devenu le premier sportif français à être sacré sur la même épreuve au cours de trois Jeux différents.

En inscrivant 156 points face au Nigéria en match de poules (contre 73 encaissés), les Etats-Unis ont établi le nouveau record de points inscrits aux JO dans le tournoi olympique de basket.

Au cours de ce match, d’autres records sont tombés : celui du plus grand nombre de points inscrits par un joueur américain aux JO (Carmelo Anthony avec 37 points) ; celui du plus grand écart dans un match (+ 83 points pour les USA) ou encore celui du plus grand nombre de points inscrits en une seule mi-temps (78 points).

Avec aucune médaille glanée au tournoi olympique de boxe, l’équipe des Etats-Unis quitte Londres un zéro pointé chez les messieurs : une première depuis les premiers Jeux de l’ère moderne en 1896 à Athènes.

Auteurs en 1/16es de finale d’un troisième set d’anthologie, Jo-Wilfried Tsonga et le Canadien Milos Raonic établissent un nouveau record olympique avec 25-23 au dernier set.

G.M