RMC Sport

Luyce : « Ne pas mélanger l’aspect sportif et politique »

A cinq mois des Jeux Olympiques, la communauté internationale menace de boycotter les JO de Pékin suite à la répression violente des manifestations tibétaines anti-chinoises. Francis Luyce n’est pas de cet avis.

De nouvelles manifestations emmenées par des moines bouddhistes ont éclaté samedi, dans le nord-ouest de la Chine. Toujours sévèrement réprimées, ces émeutes anti-chinoises auraient déjà fait 13 morts (trente d'après le gouvernement tibétain en exil), et arrivent au plus mauvais moment pour Pékin. Elles laissent en effet planer le risque d'un éventuel boycott des Jeux Olympiques.

Francis Luyce est le président de la Fédération Française de Natation. Selon lui, il ne faut pas boycotter les Jeux : « Au contraire, il faut aller aux Jeux Olympiques de Pékin. Les membres du comité olympique ont décidé de faire les Jeux à Pékin, justement pour ouvrir la Chine sur le monde, et permettre à nos athlètes de transmettre leurs appréciations des choses. On a déjà vécu dans le passé des boycottages (les JO de Los Angeles et de Moscou par exemple), et je crois qu’il ne faut pas mélanger l’aspect sportif et politique. »

Le Dalaï Lama a lui-même réfusé, dimanche, d'appeler au boycottage des Jeux Olympiques.

Les prochains JO doivent s’ouvrir le 8 août prochain dans la capitale chinoise.

La rédaction - Jean-Jacques Bourdin