RMC Sport

Noui : « Génial de travailler avec Danny Boyle »

Le stade olympique de Londres

Le stade olympique de Londres - -

La danseuse française Aïcha Noui participera à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques ce vendredi soir à Londres. Egalement membre de l’organisation du tournoi de badminton, elle cumule avec bonheur.

Aïcha, pouvez-vous nous expliquer votre rôle à Londres ?

Je vais faire la cérémonie d’ouverture en tant que danseuse sous la direction d’un monument du cinéma, Monsieur Danny Boyle. Et j’en suis ravie. Je suis bénévole sur la cérémonie d’ouverture et je travaille sur le badminton. Ça consiste à « booker » les entrainements des athlètes. Je suis basée au village. Les coachs, les directeurs techniques, viennent nous voir pour programmer les entraînements.

Comment avez-vous été recrutée pour le tournoi de badminton ?

J’ai postulé en 2010, j’ai eu un entretien téléphonique en 2011 et j’ai été choisie parce que j’avais déjà de l’expérience dans le badminton. J’ai travaillé pour les Super Series et j’ai également fait les Championnats du monde en 2011.

Théoriquement, vous n’avez pas le droit de cumuler avec la cérémonie d’ouverture…

Je n’ai pas dit au badminton que je faisais la cérémonie d’ouverture et inversement (rires). Donc comme ça, tout s’est très bien passé. La cérémonie d’ouverture, c’était vraiment un rêve. Je voulais vraiment la faire. Ça me tenait à cœur. Je me suis inscrite par internet. J’ai été sélectionnée pour des auditions à Londres. La première, c’était le 11 novembre 2011. J’ai été choisie. Puis il y a une deuxième sélection, un peu plus dure, et j’ai été également choisie. On a connu les résultats seulement au mois de janvier. Je suis très heureuse de faire partie du show.

« Le secret a été relativement bien gardé »

Qu’allez-vous faire vendredi soir ?

Je ne peux pas tout dévoiler. Je vais danser. Ce que je peux dire, c’est que ma séquence passera à 22h heure locale (23h heure française). Ce qui est génial, c’est de travailler sous la direction de Danny Boyle. C’est la cerise sur le gâteau. C’est exceptionnel. On s’entraîne depuis le 14 avril. On a eu un entrainement par semaine jusqu’au mois de juin. Et à partir du mois de juin, on a eu trois entrainements par semaine. Au mois de juillet, c’était pratiquement tous les jours.

Avez-vous rencontré Danny Boyle ?

On l’a rencontré aux auditions. Et il est là à chaque entrainement depuis le 14 avril à Londres. Samedi, on avait un entrainement. Il est venu nous voir dans la salle des costumes pour nous encourager. C’est vraiment un type génial, très accessible et très simple. Je suis vraiment très heureuse de travailler avec lui. C’est un honneur. Je suis fan de cet homme. Il est exigeant mais il est obligé. Quand on a 15 000 personnes à diriger sur une cérémonie, je pense qu’il a de bonnes raisons d’être exigeant.

Avez-vous signé une charte de confidentialité ?

Il y a une charte de confidentialité au départ. Lors des premiers entraînements, on en a effectivement signé une. On ne peut pas tout dévoiler. Mais beaucoup de gens prennent des photos et les publient. On ne peut pas non plus tout contrôler. Mais le secret a été relativement bien gardé.

Propos recueillis par Rodolphe Massé