RMC Sport

Paris 2024 lance une concertation populaire

-

- - AFP

Les deux co-présidents du comité de candidature de Paris 2024, Tony Estanguet et Bernard Lapasset, ont présenté ce mercredi leur dispositif « inédit» de concertation pour soutenir le dossier de candidature de Paris en vue des Jeux Olympiques de 2024. L’idée étant de faire participer les Français au dossier de candidature, sans prendre le risque de lancer un référendum.

Faire participer les Français au dossier de candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques de 2024. Voici l’idée lancée par Tony Estanguet et Bernard Lapasset, les deux co-présidents du comité de candidature, qui ont présenté le dispositif ce mercredi en conférence de presse. Plutôt que d'organiser un référendum sur la présentation ou non d'un dossier, comme l'a fait Hambourg à ses dépens, le comité de Paris 2024 veut quand même sonder les français (critiques comprises, ndlr) à la course aux JO. « On ne peut pas se battre dans un combat aussi important que celui des Jeux, sans avoir le soutien populaire d’un pays » précise ainsi Bernard Lapasset. Tony Estanguet estime pour sa part que « les Français sont les mieux placés pour revendiquer ce qu’ils veulent organiser comme Jeux Olympiques. Les JO seront ce que nous en feront, et donc nous on veut vraiment retenir les meilleures idées et on s’engage à ce que les 100 meilleures soient retenues et associées au dossier de candidature »

"Améliorer le projet, challenger, critiquer, apporter de nouvelles idées"

Le principe est donc de permettre aux Français qui le désirent de proposer leurs idées. « On est à un an de la remise du dossier au CIO, on est parti d’une base solide qui est consultable sur internet et n’importe qui peut donner son avis, améliorer le projet, challenger, critiquer, et apporter de nouvelles idées auxquelles on n’aurait pas pensé. Il ne s’agit pas de choisir d’autres sites de compétitions, d’autres villes qui accueilleront les JO, mais d’apporter des idées innovantes » poursuit le triple champion olympique de canoë. Concrètement, il est envisageable de retenir des propositions qui touchent au caractère éco-responsable du projet d’organisation comme l’avance Bernard Lapasset : « Sur l’écologie par exemple, on sait très bien que rendre la Seine capable d’accueillir demain des nageurs, des bateaux, des compétitions qui permettent de montrer que la Seine n’est pas un endroit pollué, c’est important pour les Parisiens ».

"Organiser des mini olympiades à l’échelle de l’école"

Parmi les autres thèmes proposés : jeux, fêtes et célébrations. Quelles idées pour accueillir au mieux les touristes étrangers ? Quelles manifestations organiser avant et pendant les Jeux ? Tony Estanguet a une idée : « Je suis très sensible à l’hypothèse d’organiser des mini olympiades à l’échelle de l’école. On sait que c’est important de sensibiliser les enfants le plus tôt possible à la pratique du sport, donc j’espère qu’on arrivera à mettre en place cette stratégie d’éduquer la jeunesse française à la pratique du sport ». Une piste qui semble être totalement en phase avec le discours de Bernard Lapasset : « Ce qu’attend le CIO au-delà des quinze jours de compétition, c’est qu’il y ait un héritage, que les jeux de 2024 permettent un éclairage pour les générations à venir. Ces propositions pourront peut-être faire la différence auprès de l’instance », conclue-t-il.

Une plateforme en ligne

Une plateforme numérique a déjà été lancée le 17 février (http://concertation.paris2024.org/). Prochaine étape le 5 avril prochain et la tenue de la première des réunions de concertation. Elle réunira quelque 200 jeunes de la "génération olympique 2024" (15-25 ans) au CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français, ndlr). De nombreuses réunions seront ensuite organisées partout en France. Enfin, au mois d'octobre, les 100 meilleurs idées, qui ne concernent pas seulement Paris, seront sélectionnées et étudiées pour voir si elles sont intégrables au dossier de candidature, comme précisé ci-dessus par Tony Estanguet. Rappelons par ailleurs que le vote pour la désignation de la ville organisatrice de ces Jeux Olympiques 2024 par le CIO, est prévu le 13 septembre 2017 à Lima (Pérou).

dossier :

Paris 2024

Nicolas Jamin avec la rédaction