RMC Sport

Paris 2024 rétropédale après son message sur les tags racistes à l’INSEP

Le comité d'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 a reconnu une maladresse après la diffusion d'un message visant à dénoncer les insultes racistes inscrites sur des photos de sportifs à l'Insep.

Le comité d'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 a rétropédalé après sa campagne de communication maladroite visant à condamner le racisme. Les organisateurs ont publié un message mardi pour dénoncer les injures racistes inscrites sur des portraits des champions français, comme Teddy Riner ou Dimitri Bascou, à l'entrée de l'Insep, le week-end dernier. 

En détournant pour ces injures pour en faire des messages positifs, le compte Twitter Paris 2024 a provoqué une grosse polémique sur les réseaux sociaux. De nombreuses personnes ont en effet reproché au comité d'organisation de donner une nouvelle visibilité à ces inscriptions. 

Face au tollé suscité, Paris 2024 a donc publié un mea culpa. "Notre émotion était forte, ces tags racistes nous ont révoltés, indique un message du compte officiel. Nous l'avons exprimée maladroitement. Vos messages nous l’ont montré. Combattre le racisme reste notre objectif. Nous y arriverons ensemble."

De nombreux sportifs français ont dénoncé les inscriptions racistes à l'entrée du "temple" de la haute-performance du sport français. "Les images de ces actes ignobles et lâches réalisés à l’extérieur de l’Insep nous rappellent que le combat contre le racisme doit se poursuivre, avaiy réagi a réagi de son côté Roxana Maracineanu, la ministre des Sports. Ne relâchons pas notre vigilance. Tout mon soutien aux athlètes et à ceux qui se sentent salis par ces comportements révoltants."

dossier :

Paris 2024

NC