RMC Sport

Pas facile de nager le matin

Les finales de natation des Jeux Olympiques de Pékin 2008 seront programmées le matin. Le nageur français Frédérick Bousquet a testé, et il n’est pas emballé.

Pas facile de piquer une tête dans la piscine à peine levé. Et c’est pourtant ce que devront faire les nageurs aux JO de Pékin 2008.
Les finales de natation seront en effet programmées le matin, pour que les Américains puissent voir en prime time les exploits de leur nageur vedette, Michael Phelps.

Une interrogation tout de même : est-il possible de nager aussi vite en matinée que l'après-midi ? Depuis ce week-end et le meeting de Columbia, on a la réponse. Deux records du monde ont été battus aux Etats-Unis, et il y a eu de belles performances.

Frédérick Bousquet était le seul nageur français présent. Il nous raconte : « C’est particulier. Le matin, la seule que je puisse avoir envie de faire, c’est dormir. Certainement pas me lever, me mettre derrière un plot et faire un 100m. C’est assez difficile, il faut se motiver encore plus. Il faut procurer encore plus d’efforts pendant l’échauffement et avant la course. Une finale le matin, c’est pas encore gagné ! »
Frédérick Bousquet a tout de même pris la deuxième place du 50 m nage libre à Columbia, avec la 3ème performance mondiale de l'année.

Le meeting de Columbia était organisé sur le format qui sera appliqué aux Jeux Olympiques de Pékin : les finales disputées le matin, et les séries la veille en après-midi.

La rédaction