RMC Sport

Piasenta et Bailey impressionnés par Bolt

Jacques Piasenta, entraîneur français, et Donovan Bailey, champion olympique du 100 mètres à Atlanta, sont revenu sur le phénomène Usain Bolt et les performances de l’équipe jamaïcaine d’athlétisme.

Jacques Piasenta, qui a entraîné Christine Arron et Muriel Hurtis, est plus surpris par la grande présence des Jamaïcains dans les finales d'athlétisme que par les performances d'Usain Bolt : « Bolt, en championnat, il s'est distingué à 16 ans en cadet en devenant champion du monde juniors. C'est un extraterrestre Bolt. Au même titre qu'un Bubka que j'ai vu au Madison Square Garden battre le record du monde en salle devant 15 000 américains qui disaient "Who is this guy ?". Donc Bolt est un extraterrestre, il ne faut pas commencer à nous dire que si on ne mesure pas 1m90 ce n'est même plus la peine de faire du sprint ».

« Par contre, le nombre de finalistes jamaïcains... Je suis plus impressionné par le nombre de finalistes que par le nombre de médailles. Quand on voit qu'ils sont performants, compétitifs, dans ce nombre invraisemblable de finale, ça c'est véritablement un exploit extraordinaire. Un exploit qui ne correspond pas à leurs écoles d'athlétisme ou de sprint, je vous assure que ce qu'ils font n'a rien d'extraordinaire. J'ai assisté à l'entraînement de Bolt le mercredi 13, lendemain de mon arrivée, et il n'y a rien à en retirer. Vraiment rien ».

Le Canadien Donovan Bailey, champion olympique du 100 mètres en 1996 et originaire de la Jamaïque, se réjouit pour sa part des performances d'Usain Bolt : « C'est quelqu'un que je connais depuis qu'il a 14 ans sur l'île de la Jamaïque. Il a été champion du monde des 15 ans. Plus ça va, plus il va vite. C'est quelqu'un d'assez impressionnant, c'est un exemple pour nous tous et c'est vrai qu'il tire le sprint jamaïcain vers le haut.
Je ne suis pas surpris par son temps (19’’30, nouveau record du monde). Cela correspond à ce qu’il vaut, et selon moi il peut même courir encore plus vite. Tant que son corps le poussera à aller plus vite, il sera capable de faire des prouesses.
(Interrogé sur un éventuel dopage de Bolt) Bien évidemment, je vais vous dire que je n’ai aucun doute. On vit des Jeux Olympiques extraordinaires. Bolt est en forme, il s’est entraîné pour. Profitons de ces JO qui sont superbes, aussi bien en dehors que dans les stades. »