RMC Sport

Quel or Fèvre !

-

- - -

Cédric Fèvre-Chevalier a offert ce samedi à la France sa deuxième médaille d’or aux Jeux Paralympiques, en tir à la carabine couché à 10 mètres. Une performance pour celui qui vivait ses premiers Jeux.

Calme, serein, à l’image de sa compétition, Cédric Fèvre-Chevalier n’a pas cédé à l’euphorie après sa très belle médaille d’or décroché au tir à la carabine couché à 10 mètres (catégorie R3), ce samedi. D’un naturel introverti, le garçon préfère intérioriser les émotions. C’est pourquoi, peu de temps après son exploit du jour, le tireur d’élite déclarait très zen : « L’abnégation a payé ».

Et pourtant il y avait légitimement de quoi s’enflammer pour Fèvre-Chevalier qui a terminé en tête du concours avec un score de 706,7, devant le Britannique Matthew Shelhon et le Chinois Zhang Cuiping. Non retenu lors des Jeux de Pékin, il s’est remis de cet échec pour rebondir, lui qui vivait à Londres sa première expérience olympique : « Il faut toujours savoir digérer ce genre de déception. Pour moi cela a pris quelques mois, raconte-t-il. On se demande si cela vaut le coup de continuer. Aujourd’hui j’ai la réponse, comme quoi j’ai pris la bonne décision. » L’or olympique semble en effet la plus belle récompense pour quatre ans de patience.

Un palmarès international vierge

Le tir, c’est vraiment la passion de Cédric Fèvre-Chevalier. A 28 ans, cela fait maintenant 18 ans que le Français manie des armes et vise des cibles. Malgré cette expérience conséquente, il n’avait jusqu'alors jamais gagné de titres majeurs sur la scène internationale. Une première magistrale donc pour celui qui se décrit avant tout comme un sportif, et qui place le mental et la patience en tête de ses qualités premières. Deux éléments qui ont fait sa force samedi, et qui l’ont conduit sur le toit de l’Olympe.

Le titre de l'encadré ici

Les médaillés français du jour|||

Cédric Fèvre-Chevalier n’est pas le seul à avoir brillé en tir ce samedi. Plus tôt dans la journée, son compère Raphaël Voltz avait ouvert le bal en décrochant l’argent en tir mixte à 10 mètres. Autre médaille d’argent de la journée, pour Arnaud Assoumani qui s’est installé sur la deuxième place du podium en triple saut, qui n’est pas sa spécialité. Enfin, la nageuse Élodie Lorandi a elle obtenu la médaille de bronze au 100m papillon, après avoir décroché le même métal vendredi au 50 mètres nage libre.

Anthony Tallieu avec Camille Gelpi