RMC Sport

Riner et Jossinet plutôt bien lotis

Le tirage au sort du judo aux jeux Olympiques a été plutôt favorable à Frédérique Jossinet et Teddy Riner. La tâche s’annonce délicate en revanche pour le reste de la délégation tricolore.

Vice-championne olympique, Frédérique Jossinet débutera sa compétition contre une Kazakh, Kelbet Nurgazina. Ensuite, elle affrontera la Burkinabé Hanatou Ouelogo avant probablement de devoir écarter de son chemin deux adversaires redoutables, la Nord-coréenne Pak Ok-song puis la Cubaine Yanet Bermoy. Ce n'est qu'en finale, si elle y parvient, qu'elle pourrait retrouver la favorite, la Japonaise Ryoko Tamura Tani. Toutefois, l'icône de la discipline a un parcours bien plus compliqué à son programme avec la Chinoise Wu Shugen dès son deuxième tour et la Roumaine Alina Dumitru en demi-finale.

Riner a lui aussi été épargné. Dans sa moitié de tableau ne se trouvent ni le Russe Tamerlan Tmenov ni le Japonais Satoshi Ishii ou le Chinois Pan Song. Le champion du monde s'échauffera contre le Tunisien Anis Chedli avant de retrouver sur son chemin des judokas qu'il a déjà dominé ou qui semblent à sa portée. Contre l'Ouzbek Abdullo Tangriev ou l'Allemand Andreas Tozler, Riner devra essentiellement faire attention à ne pas se déconcentrer et à ne jamais oublier qu'il sera l'homme à battre selon la formule de ses entraîneurs.

Plus complexe pour Decosse et Demontfaucon

Pour Frédéric Demontfaucon le tirage a en revanche été terrible. Il se trouve dans un tableau impressionnant avec, pour débuter, l'Israélien Ariel Zeevi qu'il n'a jamais battu, puis des judokas comme le Brésilien Luciano Correa, champion du monde, ou le Chinois Shao Ning.

Lucie Decosse (-63 kg) n'a pas été vraiment gâtée non plus. Toutes ses adversaires ont des podiums mondiaux ou européens à leur palmarès. Cependant, la Slovène Urska Zolnir, l'Allemande Anna Von Harnier ou l'Argentine Daniela Krukower sont à sa portée si elle reste concentrée.

Enfin samedi, pour la première journée, en même temps que Jossinet, Dimitri Dragin devra rentrer tout de suite dans le vif du sujet contre le Géorgien Nestor Khergiani. Sur sa route, il devrait un peu plus tard croiser plusieurs combattants bien plus expérimentés que lui.

La rédaction