RMC Sport

Seul contre tous

-

- - -

Ladji Doucouré, champion du monde 2005 du 110 m haies, a la lourde tâche d’affronter sur terres Liu Xiang, star de tout un peuple.

Ses débuts
Et si une blessure à la jambe gauche avait empêché Ladji Doucouré de devenir footballeur professionnel ? Le français, d’origine sénégalo-malienne, prédestiné à une carrière footballistique, se tourne vers l’athlétisme après s’être fracturé le tibia sur un terrain de foot. Renaud Longuèvre repère très vite la pépite. L’histoire de ce binôme commence à Viry-Châtillon (91) et se prolonge à l’INSEP. Dès 1999, Ladji devient champion de France cadets du 110 m haies. L’avènement de l’athlète est en marche. Le 12 août 2005, il est sacré champion du monde du 110 mètres haies à Helsinki. Le lendemain, il remporte la médaille d’or sur le 4x100 mètres avec le relais français. Une star est née.

Ses qualifications
Ladji Doucouré fait partie des athlètes préselectionnés pour Pékin. Pas besoin de passer par les minimas fixés à 13’’43. Seul un pépin physique pourrait l’empêcher de participer à ses deuxièmes Jeux olympiques.

Son contexte
Après deux saisons gâchées par les blessures, Ladji attaque l’année 2008 en pleine possession de ses moyens. Le champion du monde 2005 est fauché dans son envol fin janvier à l’occasion de sa rentrée aux Etats-Unis. Blessé au genou, Ladji tire un trait sur la saison hivernale. Cinq mois plus tard, il effectue son retour sur les pistes. Le retard pris dans sa préparation l’empêche d’exploiter tout son talent. Ladji ne s’inquiète pas et donne rendez-vous à Pékin à tous ses fans pour un 110 m haies qui s’annonce explosif avec notamment Robles et Liu Xiang comme principaux adversaires.

Ladji Doucouré, le pari olympique de François-Xavier de Châteaufort
« Ladji Doucouré, champion du monde du 110m haies en 2005, est de retour. Surmotivé après deux saisons quasi-blanches gâchées par les blessures à répétition, Ladji n'a qu'une seule idée en tête : retrouver en finale des JO le Chinois Liu Xiang, idole de tout un peuple. Il y a quatre ans pour ses premiers JO à Athènes, Ladji avait accroché la dixième et ultime haie alors que la médaille d’argent lui tendait les bras. Liu Xiang s'était imposé, Ladji avait fini huitième. Au mois d'aout, les compteurs seront remis à zéro. »

L'Egolympic de Ladji Doucouré

Découvrez Ladji Doucouré, tel que vous ne l'avez jamais entendu. Le temps d'une auto-interview sous le signe de la sincérité. Pour l'écouter, cliquez ici.

La rédaction