RMC Sport

Severino : « Cyril n’a pas tout donné »

-

- - -

Cyril Tommasone a pris la cinquième place ce dimanche au cheval d'arçons. Isabelle Severino, membre de la Dream Team RMC Sport, est revenue sur la performance du français. L’ancienne championne d’Europe dresse un portrait de la gymnastique française.

Membre de la Dream Team RMC Sport, Isabelle Severino estime que le Français n’a pas pris assez de risques. L’ancienne gymnaste fait aussi un état des lieux de la gymnastique française. « Cyril Tomassone est vice-champion du monde. Il est excellent aux arçons mais les arçons, c’est un agrée très compliqué chez les garçons. C’est l’équivalent de la poutre. On est vite déséquilibré et on peut vite chuter. On savait qu’il y avait deux gros favoris, mais il pouvait aller chercher la médaille de bronze. Comme il passait premier au tirage au sort, il a préféré assurer et faire un mouvement un petit peu inférieur en difficulté. En gros, zéro prise de risques mais en plus, il a fait une petite faute sur sa sortie. Les autres concurrents ont tout donné mais pas lui. C’est ce qui lui a manqué pour aller chercher cette médaille.

Si Cyril était passé dernier, il aurait pu juger ce que faisaient les autres concurrents et voir qu’avec son petit mouvement, il ne pouvait rien faire. Il aurait alors pu envoyer. Stratégiquement, c’est hyper-dur. Etre obligé de changer son mouvement pendant une finale, cela reste quelque chose de très difficile.

On est triste parce qu’il y a eu énormément de blessés graves et cette médaille aurait vraiment récompensé une préparation difficile. En plus de l’enjeu de la médaille, cela aurait pu faire du bien à toute une équipe qui est là pour soutenir tout le monde et qui s’est très bien comportée.

Les meilleurs ne sont pas là

Cela ne fait que depuis 2000, que l’on gagne des médailles. C’est souvent des choses qui sont très compliquées à aller chercher. On a du potentiel. On en a trois qui devaient avoir des médailles et qui ne sont pas là, à Londres. On tire sur les derniers. On est amputé de nos meilleurs gymnastes. Quelque part, si on ne fait pas de médailles, ce ne sera pas non plus incroyable.

A l’image de l’escrime, il y a des choses à régler. Plus d’une dizaine de blessés dans une préparation, c’est important. Il ne faut jamais réagir trop à chaud mais par contre il faut discuter et échanger. Il faut mettre tout de suite et très rapidement de nouvelles choses en place. 

RMCsport