RMC Sport

Succession de Grospiron, l’état d’urgence

Edgar Grospiron

Edgar Grospiron - -

Le Comité d'organisation Annecy 2018 se réunit ce mardi à Annecy. L'objectif : trouver un successeur à Edgar Grospiron, directeur général démissionnaire. Actuellement, l’objectif est surtout de savoir comment remplacer Grospiron. « On est au plus mal », confie une personne impliquée dans la candidature. « Pour remplacer Edgar, il faudrait Shiva (ndlr : quelqu'un capable de tout faire) », lance un membre du comité d'organisation. Les coups de téléphone se multiplient ce lundi après-midi entre Denis Masseglia, le président CNOSF, Jean-Luc Rigaud, maire d'Annecy, et Christian Monteil, président du Conseil Général de la Haute-Savoie. L’une des pistes évoquées, et qui sera proposée ce mardi, serait un binôme composé d'un sportif et d'un industriel rompu au monde du sport et de l'olympisme. Parmi les sportifs possibles, Antoine Dénériaz, champion olympique de descente en 2006 et ambassadeur a confié à RMC Sport ne pas avoir été contacté. « On ne m'a rien proposé », a-t-il déclaré. Gwendal Peizerat, champion olympique de patinage artistique en 2002, ne peut pas prendre le poste puisqu’il est élu au Conseil Régional, qui finance la candidature. Il n’envisage pas de démissionner pour prendre la succession de Grospiron, qui devrait pour sa part devenir ambassadeur de la candidature. Concernant l’industriel, le profil idéal serait celui de Franck Riboud, le PDG de Danone, lui aussi ambassadeur de la candidature.

P.D.