RMC Sport

Tommasone : « Pas là pour enfiler des perles »

Cyril Tommasone

Cyril Tommasone - -

Pour sa première participation aux JO, le gymnaste Cyril Tommasone, vice-champion du monde l’an passé aux arçons, a le potentiel pour se hisser sur le podium. En attendant, c’est par équipes qu’il entame ce samedi la compétition (12h).

Que représentent les Jeux Olympiques pour vous ?

C’est un rêve d’enfant. C’est la compétition ultime surtout pour un sport amateur.

L’équipe de France a rencontré pas mal de pépins lors de sa préparation…

On a tous à cœur de faire de bons Jeux et de montrer notre meilleur niveau. On a encore toutes nos chances pour accrocher une médaille par équipes, il faut donc rester concentré sur cet objectif.

Et à titre personnel, quels sont vos objectifs au cheval d’arçons ?

Il y a d’abord une phase de qualifications qui va être décisive donc j’évite de me projeter. Si je fais le nécessaire en qualification et que j’accède en finale alors là, je me projetterai sur une médaille olympique.

En raison de votre entrée en lice dès ce samedi, vous ne pourrez participer à la cérémonie d’ouverture (entretien réalisé jeudi). Est-ce une déception pour vous ?

C’est sûr que c’est un peu décevant, mais on n’est pas venu ici pour enfiler des perles. On va donc rester mobilisé sur notre compétition et essayer de faire de beaux Jeux Olympiques.

Vous allez donc entrez en lice le matin (11h, heure anglaise), ce qui n’est pas commun pour un gymnaste. Qu’est-ce que ça change dans votre préparation ?

La gymnastique est un sport où on met le corps à rude épreuve et commencer le matin, c’est forcément compliqué car le corps n’est pas vraiment réveillé. Les efforts sont beaucoup plus intenses donc ça demande une plus grosse préparation. On accumule pas mal de fatigue. Mais je pense qu’on a su gérer ce paramètre pour être bon le jour J.