RMC Sport

Witt : « Un élan important pour Munich »

Katarina Witt

Katarina Witt - -

Présidente de la candidature de Munich pour les JO 2018, la double championne olympique de patinage artistique (1984, 1988) croit à la victoire mercredi à Durban (Afrique du Sud). Elle pourra compter sur Franz Beckenbauer, qui a fait le voyage pour soutenir le dossier allemand.

Katarina Witt, l’attente du vote du CIO est-elle comparable au stress que vous avez pu ressentir avant des compétitions internationales ?

Oui, vraiment. C’est une sensation très proche de ce que l’on peut ressentir avant des championnats du monde ou des Jeux Olympiques. Mais c’est différent, parce qu’ici, on va devoir monter sur scène, faire un discours, avec des amis et des collègues. Je dois admettre qu’on est tous un peu nerveux. Mais c’est dû à l’excitation du résultat, que nous aurons mercredi.

Quel est le favori selon vous, Munich ou Pyeongchang ?

Je pense que c’est difficile à dire. C’est une grande compétition et nous sommes trois. Ce sera une course serrée jusqu’à la fin. Toutes les villes ont des forces. Je pense que Munich a vraiment créé un élan important depuis deux semaines. J’espère que mercredi, les résultats nous satisferont.

Estimez-vous que la taille et l’importance de la ville de Munich sont deux atouts qui peuvent faire la différence ?

Je pense que c’est l’une de nos forces. Munich est une grande ville (ndlr : 1,3 million d’habitants). Il y aura de grandes fêtes autour des évènements sportifs. C’est une ville qui à 800 ans, une ville historique. Vous pourrez découvrir tant de choses à côté des compétitions sportives. Et puis, il y a Garmisch, où auront lieu les épreuves sur neige. Il n’y a qu’une heure de distance entre Munich et Garmisch. J’ai travaillé pour une télé à Vancouver. J’ai beaucoup aimé le fait d’être dans une grande ville, d’avoir le choix des restaurants tous les soirs, de rencontrer des amis, et d’aller dans les montagnes pour voir les compétitions. Les JO de Vancouver ont été une grande réussite. Les gens ont adoré. Je pense que c’est la grande force de notre dossier.

Franz Beckenbauer a fait le voyage jusqu’à Durban. C’est un renfort de poids pour la candidature allemande…

Franz a été avec nous depuis le tout début. Il a été d’une grande aide pour nous. Qu’il vienne ici, à Durban, c’est une petite surprise. Vous ne pouvez jamais annoncer à l’avance qui va venir. Donc nous sommes très contents qu’il soit avec nous, au sein de la délégation.