RMC Sport

"Europe" : Korval et Pavia lancent les Bleus

Loïc Korval

Loïc Korval - -

L’équipe de France a débuté les Championnats d’Europe de Montpellier sur les chapeaux de roues, avec l’or pour Loïc Kerval et Automne Pavia, assorti de l’argent pour David Larose et Amandine Buchard. Et la moisson ne fait que commencer.

Korval au top, Larose couvert d’argent
Dans une finale des -66kg 100% française, c’est Loïc Korval qui a décroché le titre de champion d’Europe, ce jeudi à Montpellier. Le Francilien a battu en finale son compatriote et rival David Larose. A 25 ans, l’actuel 33e mondial des -66 kg décroche son premier titre majeur au plus haut niveau lui qui avait été médaillé de bronze aux Mondiaux 2010. David Larose, qui avait été victime d’une blessure au genou en début de journée à l’échauffement, remporte tout de même et sur une jambe la médaille d’argent. Et la médaille d’or du courage.

Pavia roule sur l’or
Automne Pavia n’a mis que 21 secondes pour battre l’Allemande Miryam Roper en finale de la catégorie des -57kg des championnats d’Europe. Victorieuse sur un formidable ippon, la Française s'est vengé d’une adversaire qui l’avait privée d'une médaille de bronze lors des derniers Mondiaux. Et de deux titres européens dès le premier jour pour le camp tricolore !

Buchard prend rendez-vous
Considérée à juste titre comme le joyau du judo tricolore, Amandine Buchard (18 ans) doit se contenter de la médaille d’argent dans la catégorie des -48 kg. Après avoir été à égalité 10-10 face à Eva Csernoviczki, « Bubuche » a perdu dans la prolongation de la finale face à la Hongroise, championne d'Europe en titre et qui figure pour la septième fois de suite sur le podium des "Europe". « Je suis déçue parce que j'étais venue pour chercher un titre, a-t-elle déclaré. Je me suis dépouillée toute la journée, j'étais vraiment déterminée sur la finale, mais ça s'est joué sur pas grand-chose. Je reste sur ma faim. Ce sera pour l'année prochaine. » Médaillée d'argent pour sa première compétition internationale chez les séniors, Amandine Buchard a tout l'avenir devant elle.

La rédaction